Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Dans la radioblog II

- 5. et 6. : Extrait des Huguenots de Francfort dirigés par Guido Johannes Rumstadt. On entend y entend notamment Annalisa Raspagliosi, dont j'aurai l'occasion de parler bientôt. Ces deux extraits sont choisis à dessein.

- 4. Katerine Fuge dans Alcina. C'est vocalement une horreur, mais il y a une telle fougue que j'ai beaucoup de tendresse pour cet air. Notamment le cri très personnel à la reprise du Da Capo.

- 3. Hipartita, la dernière oeuvre de Gyury caro (Kurtág). Vingt-huit minutes de violon seul, esquissant des airs folkoriques, dans une économie poétique admirable, as usual.

- 1. et 2. Ariodante. Della Jones ne l'a jamais enregistré. Elle est ici avec Minkowski, et le résultat est stupéfiant dans le célébrissime Scherza infida : la conduction de la ligne, la beauté vocale pure, la dimension plutôt élégiaque mais aussi légèrement rageuse de son incarnation, tout concourt à en faire un moment exceptionnel.

Amusez-vous bien.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=107

Commentaires

1. Le lundi 12 décembre 2005 à , par kfigaro :: site

je suis en train (enfin !) d'écouter "Hipartita" de Gyury caro comme tu dis (lol !) et c'est évidemment d'une beauté à couper le souffle (et pourtant je n'aime pas trop le violon solo !! c'est te dire).

Avec l'âge, il devient plus lyrique je trouve... c'est vraiment l'un des plus grand derniers "mélodistes" (si, si...) de la musique savante actuelle :)

merci de m'avoir fait bénéficier de ce morceau et bien amicalement à toi.

2. Le lundi 12 décembre 2005 à , par DavidLeMarrec

Oui, ces bribes mélodiques, comme s'échouant du folklore, qui se déposent, c'est admirable.

En fait, il a eu une veine assez mélodique de façon croissante jusque dans les années 80 (avec ses deux grands quatuors à cordes), une rupture assez nette pendant les années 90, et à présent un regain.


Il écrit aussi beaucoup plus ces dernières années !

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(25/9/2012)

Chapitres

Archives

Calendrier

« décembre 2005 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031