Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


La Raison et les Lumières, Descartes et Montesquieu, valeurs universelles ?

A partir d'un commentaire chez Authueil, dont j'apprécie les billets très réfléchis. Au lieu de se placer dans la critique simple du système (activité au demeurant saine), il cherche plutôt à comprendre le pourquoi des rouages sociétaux, dans cette étape préalable au jugement moral que nous sommes toujours si prompts à oublier.
Je reproduis ici ma réflexion.


En effet, je suis toujours frappé lorsqu'on présente la Raison et les Lumières comme des vérités universelles.

C'est oublier que :

  • la Raison telle que nous la concevons est une idéologie, peut-être meilleure qu'une autre, mais ce n'est jamais que notre avis ;


  • les Lumières sont liées à un cadre qui est tout à fait propre à notre civilisation, et n'ont, malgré leur pensée universaliste, rien d'intrinsèquement universel, mis à part ce qui nous semble du bon sens moral. Fort bien, mais pour d'autres, ce bon sens moral n'est pas le même ;


  • le fait d'être cartésien ou de se réclamer des Lumières implique une capacité aiguë de critique, non pas _dans_ le système où l'on évolue (se moquer des hommes politiques ou des médias, même si c'est à bon droit), mais plus profondément, comme de l'extérieur. Il est ainsi exclu que l'on puisse dire : "coucou, on vous apporte les Lumières, c'est notre système, on a vérifié qu'il était mieux" ;


  • le respect de l'esprit de notre XVIIIe inclut la conscience de ce que les différents peuples évoluent dans différentes cultures, et éprouvent différents besoins qu'il ne nous appartient pas de juger (même si nos bons penseurs parfaits du XVIIIe ne se privaient pas de le faire, au passage). C'est pourquoi faire le cadeau de la démocratie - pas exactement liée aux Lumières, d'ailleurs - à qui n'en a pas l'utilité est une bêtise idéologique à laquelle tout l'Occident a applaudi. Même ceux qui étaient dubitatifs trouvaient cela "moral", au fond.


[Entendons-nous, les bons sentiments des Lumières me conviennent assez bien. Mais je rejoins largement le questionnement d'Authueil.]


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=166

Commentaires

1. Le lundi 6 mars 2006 à , par kfigaro :: site

Mon parcours étudiant et professionnel (enchaîné à la table à dessin nuit et jour ou presque...) m'a hélas empêché de me cultiver autant que je l'aurai voulu lorsque j'avais encore le temps de pouvoir le faire en profondeur (du coup maintenant j'essaye de mettre les bouchées doubles sans réellement arriver à tout mener de front, sauf de façon très superficielle) mais je suis globalement tout à fait d'accord avec Authueil moi aussi (je te fais grâce d'un argumentaire par rapport à Descartes et Montesquieu que je serais bien incapable de tenir)... Je pense comme lui que la société occidentale est bien souvent très arrogante, sur d'elle et de ses icônes, et mon amour pour la culture brésilienne m'apprend d'ailleurs de nombreuses choses à ce sujet (suffit de lire les critiques occidentales par rapport à cette musique, et interroger des brésiliens mélomanes et érudits par rapport à ces mêmes critiques, c'est édifiant !)... mais je m'éloigne du sujet ;)...

désolé de tant de sophismes inutiles de ma part... ;)

2. Le mercredi 8 mars 2006 à , par DavidLeMarrec

Non, au contraire, je suis très content de te lire !

Surtout que quelques menues péripéties ne me donnent guère le temps de commenter, et ça fait au moins une semaine que je veux le faire chez toi, où j'ai constaté que tu avais une cour nombreuse, qui n'est que trop justifiée. 8-)


Edit du 17 février 2009. Les détails de cette diffamation, qui ne sont plus disponibles sur le site en question, ont été retirés, inutile de me nuire délibérément en colportant leurs mensonges un brin énormes. Dans le cas d'une remise en ligne, les trois mois de délai pour attaquer en diffamation courraient à nouveau, ce qui me laisserait libre cours pour régler définitivement l'affaire en justice si besoin (disposant déjà d'un dossier d'huissier, ce ne devrait pas être trop compliqué à faire).
Mais j'en doute, je ne les dérange plus à présent, ayant démissionné.

3. Le jeudi 9 mars 2006 à , par kfigaro :: site

merci de ton petit mot, qu'entends tu par "menues péripéties" ?

sinon, oui, mon site commence à avoir ses amateurs ;) il était temps !

A +

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(6/5/2009)

Chapitres

Archives

Calendrier

« mars 2006 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031