Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Devinettes

Un billet prévu pour hier, et qui n'avait finalement pas été publié :

L'ensemble de la rédaction de Carnets sur sol étant officiellement grippé, et les activités du susdit attroupement s'en trouvant substantiellement ralenties - le gagne-pain ayant ses droits que la Grippe ignore -, nous nous voyons dans l'obligation sournoise de faire travailler nos lecteurs à notre place - éhontément.

La rédaction de CSS ? Oui, beaucoup de monde, en outre nous faisons régulièrement appel aux Lutins du Père Noël pour les bouclages difficiles. Pour l'heure, il sont en confinement, afin de ne pas contaminer l'Univers par cette terrible grippe bordelaise[1], qui fait tituber le souffrant comme après une soirée d'intronisation dans nos célèbres confréries viticoles.

Bref, deux extraits insolites à identifier, tandis que Monsieur se meurt, que Monsieur est mort.[2]

Le premier est tiré d'un pilier du répertoire (extrait parfois coupé). Le second d'une pièce pas extrêmement connue d'un compositeur célébrissime - facile lorsqu'on connaît bien ledit compositeur.

Notes

[1] Il ne doit pas certes s'agir de grippe à cette date, mais il paraît que terreur et pitié sont nécessaires, et la révérence de CSS pour les nécessités théâtrales aristotéliciennes étant infinie... un soupçon d'exagération à des fins d'efficacité dramatique ne choquera personne céans.

[2] Voir note 1.



Voici :


Extrait mystère 1.


Extrait mystère 2.

Les pronostics sont bienvenus en commentaires. Dans tous les cas, un bref commentaire de ces deux surprises (même en sachant de quoi il retourne...) sera proposé dans quelques jours.

Les deux extraits sont susceptibles d'étonner. Respecter la posologie (lire au dos de ''CSS'' : ssc\rf.eerf.seuqitircarepo:\\ptth ).

--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=574

Commentaires

1. Le mercredi 4 avril 2007 à , par Vartan

Erreurs :
Are you really human ?

Ma réponse est refusée pour la raison ci-dessus. :-((

2. Le mercredi 4 avril 2007 à , par Vartan

Je souhaite malgré son humeur maussade (Grrrr... !) un prompt rétablissement à l'ensemble de l'équipe de CSS. J'ose espérer que les envoyés spéciaux en lEusébie auront été épargnés par l'infâme vibrion.

S'il ne s'agit pas de Takemitsu pour le un, il ne doit pas s'agir non plus de Mahler pour le deux.

Salieri pour un singspiel italianisant, mais le bonhomme en a-t-il commis ? Karl Ditters von Dittersdorf ? Mais ce sont les connaissance de son oeuvre certainement intéressante qui me font défaut.

3. Le mercredi 4 avril 2007 à , par DavidLeMarrec

Erreurs :
Are you really human ?

Ma réponse est refusée pour la raison ci-dessus. :-((

C'est juste que tu ne sais pas compter. Si tu as fait des études littéraires, c'est normal ; sinon il faut consulter.


Je souhaite malgré son humeur maussade (Grrrr... !) un prompt rétablissement à l'ensemble de l'équipe de CSS. J'ose espérer que les envoyés spéciaux en lEusébie auront été épargnés par l'infâme vibrion.

Nous l'espérons également, mais vu la diligence de leur activité, il semble qu'ils soient épargnés. De toute façon, par contrat (un CNE à durée déterminée), ils sont payés à la page et corvéables à merci. Je les soupçonne de sous-traiter, vu leur suractivité du moment.
La rédaction concernée te remercie. :-) Si je ne l'ai pas posté le 1er, c'est que j'attendais d'avoir les idées claires pour ne pas poster n'importe quoi. Le 2, c'était plus sûr.


S'il ne s'agit pas de Takemitsu pour le un, il ne doit pas s'agir non plus de Mahler pour le deux.

Ta perspicacité n'a point d'égale. :)


Salieri pour un singspiel italianisant, mais le bonhomme en a-t-il commis ? Karl Ditters von Dittersdorf ? Mais ce sont les connaissance de son oeuvre certainement intéressante qui me font défaut.

Il s'agit vraiment d'un tube, ce n'est pas une plaisanterie. Un des compositeurs les plus célèbres, et une oeuvre majeure de son temps. En revanche, tu es tout à fait exact pour la date.

Salieri n'a à ma connaissance composé que deux singspiel : Der Rauchfangkehrer oder Die unentbehrlichen Verräther ihrer Herrschaften aus Eigennut (1781, sous-titré Lustspiel) et son tout dernier opéra Die Neger, créé à Vienne fin 1804 .
Par ailleurs, il existe en deux autres, inachevés : Die Generalprobe et Das Posthaus.
Tiens, d'ailleurs c'est une idée, de consacrer une note à Salieri.

Pour Dittersdorf (qui doit son nom redondant à son annoblissement), c'est une autre affaire. Son concerto pour clavecin a fait frémir de bonheur des générations de romantiques impénitents, et c'est une petite merveille en effet. Son oeuvre symphonique me paraît très nettement moins essentielle, que ce soient les Métamorphoses d'Ovide ou l'assez plate Symphonie titrée Prise de la Bastille. Ca reste de la bonne musique du temps., mais ce n'est pas la priorité absolue.
Tiens, d'ailleurs, c'est une idée, de consacrer une note aux compositeurs de l'ère révolutionnaire. Vartan, si l'ensemble de la rédaction de CSS meurt d'une crise de surmenage, tu en portera les stigmates à jamais.

4. Le jeudi 5 avril 2007 à , par jdm

Vartan :
Are you really human ?

La même invective m'est régulièrement lancée et tout ce que David trouve à dire c'est : bon sang, jdm, recompte ! Les chiffres, c'est son truc : c'est pourquoi il est insensible à la poésie de Stockhausen.

David :
Le premier est tiré d'un pilier du répertoire (extrait parfois coupé).

Alors, c'est Diam's ! a-t-elle un registre aussi étendu ?

David :
Le second d'une pièce pas extrêmement connue d'un compositeur célébrissime - facile lorsqu'on connaît bien ledit compositeur.

Jean-Michel Jarre.
Sans aucun doute.
Facile.
Ainsi, tu es cloué au lit ? C'est ton carême, que veux-tu !
Bien à toi :)

5. Le jeudi 5 avril 2007 à , par DavidLeMarrec

Bonsoir Jdm. :)

c'est pourquoi il est insensible à la poésie de Stockhausen.

Calomnies que tout cela. Gruppen est réellement une pièce fascinante, j'aime beaucoup ça. Ensuite, évidemment, ça va du gentillet (les récitatifs de Licht) à la provocation gratuite (Aus den Sieben Tagen).

Simplement, la mégalomanie non dissimulée du personnage est un délice, et je m'en régale allègrement avec lui.


Alors, c'est Diam's ! a-t-elle un registre aussi étendu ?

Elle n'est pas un pilier, voyons. C'est il me semble une jouvencelle fraîchement fêtée.


Jean-Michel Jarre.
Sans aucun doute.
Facile.

J'ignorais que tu avais les oeuvres intégrales, je te félicite. Ca fait moins chic que Schaeffer (non, pas elle), mais ça un petit côté kitsch et has been parfaitement sympathique. J'ai récemment lu des classiqueux le défendre avec une ardeur un peu surprenante pour moi. En plus, il n'aimaient pas Glass !


Ainsi, tu es cloué au lit ?

Je ne connais qu'une seule personne capable de me retenir durablement au lit. Et c'est pour repousser ses prétentions que j'ai signé la pétition.


C'est ton carême, que veux-tu !

N'aie pas peur des mots, c'est ma croix.Voire pire.

Est-ce normal, si j'en ai conservé des traces étranges dans ma main ?

6. Le vendredi 6 avril 2007 à , par jdm

David :

Jdm :
Jean-Michel Jarre.
Sans aucun doute.
Facile.


J'ignorais que tu avais les oeuvres intégrales

J'ai même de l'inédit. Je doute que tu publies un jour un article sur le chose. Si tu le fais, je serai là. C'est mon Glassto, tu me le laisses.
Et je t'interdis de pétitionner contre la langue de Coton. Coton est un de mes chats préférés !
Tout de même !
A bientôt :)

7. Le samedi 7 avril 2007 à , par DavidLeMarrec

Mais je t'en prie, il existe une note sur l'opéra contemporain, on cause de Glass en commentaires, fais-toi plaisir avec JeanMi. :)

P.S. : J'aurais pu dire que Coton a la langue râpeuse, et pourtant je ne l'ai même pas prétendu.

8. Le mardi 10 avril 2007 à , par Bajazet

Donna Summer, Donna est morte !

9. Le mardi 10 avril 2007 à , par DavidLeMarrec

Je suis navré, Bajazet.

[Merci de ramasser discrètement vos cadavres, des fois que ça attirerait des nécrophages exclusifs par ici.]

Une rapide recherche m'a éclairé sur l'identité de la malheureuse dame, mais je cherche désespérément le lien subtil qui unit votre pensée à ce fil.

Je suis preneur d'indices par voie publique ou secrète.

10. Le mardi 10 avril 2007 à , par jdm

Mes commentaires acides ont apparemment dissous la pop diva de Bajazet. Madame se meurt, etc.
Si mon indice est nul, honte sur moi !
Autrement, Bajazet, bienvenue aux club des obscurs pour David, obscurs, oui, même pour David (il a beau suer, il ne trouve pas) !
Tous ces indices sont secrets, bien entendu.
[Madame Summer n'est-elle pas plus disco que pop, moins glassique en fait ?]
[encore plus secret indice : 'Party In Lyceum's Toilets']
Je lis les articles plus récents, et celui traitant de l'opéra contemporain, ce soir ou demain, à bientôt David :)

11. Le mardi 10 avril 2007 à , par Bajazet

Ça va finir comme les Précieuses ridicules, cette histoire…
Téléchargez-moi les commodités de la traquebaque !

Au fait, vous faites la réduction pour les gens qui ont la langue râpeuse ?

12. Le mardi 10 avril 2007 à , par jdm

Vous disiez, Bajazet :
Ça va finir comme les Précieuses ridicules, cette histoire…

Cher Bajazet, Jdm n'est qu'un petit marquis dans le salon de DLM. Mais, pour moi, donnez-moi la soluce de Donna Summer !
Je reconnais, en toute humiliation, que j'avais confondu Jean-Michel Jarre et Debussy. Au reste, j'ai des références très
pimp pro.
Bien à vous, Bajazet, et ne laissons pas de divertir David encore convalescent.
:)

13. Le mercredi 11 avril 2007 à , par Bajazet

Mais, Monsieur, Lord Marrec ne hante pas un salon : il vit dans une cave avec des lutins-téléchargeurs.
Et comme il ne peut trouver le sommeil puisque les lutins folâtrent en tapant sur des chaudrons avec de vieux lecteurs-CD, il en est réduit à relire la Poétique d'Aristote. Si seulement Lord Ruthwen pouvait le délivrer !

14. Le mercredi 11 avril 2007 à , par Bajazet

P.S. Mon Dieu, j'oubliais :

Siegmund Nimsgern, Siegmund est morte.

15. Le mercredi 11 avril 2007 à , par jdm

Lord Marrec [...] en est réduit à relire la Poétique d'Aristote

Le livre II, bien sûr, avec les passages secrets.

Lord Marrec ne hante pas un salon : il vit dans une cave avec des lutins-téléchargeurs.
Et [...] il ne peut trouver le sommeil puisque les lutins folâtrent en tapant sur des chaudrons avec de vieux lecteurs-CD

Mon Micral-n folâtre très bien sans lutins, sans chaudrons, avec juste quelques lecteurs insomniaques.

Si seulement Lord Ruthwen pouvait le délivrer !

Oui ! Euh ? la musique équitable, c'est bien à cheval sur Rameau et Les Truies Galantes ?

Siegmund Nimsgern

Assurément, c'est un mordu de DJ Nosferatu... tout cela ne part-il pas en eau de boudin ? 8~§

16. Le jeudi 12 avril 2007 à , par DavidLeMarrec

Jdm :
Mes commentaires acides ont apparemment dissous la pop diva de Bajazet. Madame se meurt, etc. Si mon indice est nul, honte sur moi !

Mon Dieu ! O nuit désastreuse ! ô nuit effroyable ! Je ne l'avais pas vu venir, c'est vraiment le comble de l'herbe des champs.


Autrement, Bajazet, bienvenue aux club des obscurs pour David, obscurs, oui, même pour David (il a beau suer, il ne trouve pas) !

Non, je ne suis pas un sicaire silencieux !

Il n'empêche que vous êtes bien sentencieux tous deux. A éviter de mettre en contact si on veut suivre !


Bajazet :
Ça va finir comme les Précieuses ridicules, cette histoire…
Téléchargez-moi les commodités de la traquebaque !

Vous n'avez pas apprécié mon rétroligotage, pour lui faire subir ces derniers outrages ? Les mains me tombent de douleur et d'étonnement.


Au fait, vous faites la réduction pour les gens qui ont la langue râpeuse ?

Bien que je pratique peu les chats, faute de temps, je n'ai aucune prévention contre eux.


Jdm :
Cher Bajazet, Jdm n'est qu'un petit marquis dans le salon de DLM.

Allons, Mortemart, ne vous méprisez pas, j'aime beaucoup le rosbif.


Bien à vous, Bajazet, et ne laissons pas de divertir David encore convalescent.

Soyez remercié de votre sollicite, vicomte !

David reçoit le jeudi soir, vous pouvez vous présenter avec cette lettre de créance.


Bajazet :
Mais, Monsieur, Lord Marrec ne hante pas un salon : il vit dans une cave avec des lutins-téléchargeurs.
Et comme il ne peut trouver le sommeil puisque les lutins folâtrent en tapant sur des chaudrons avec de vieux lecteurs-CD, il en est réduit à relire la Poétique d'Aristote. Si seulement Lord Ruthwen pouvait le délivrer !

Oui, welche Lust. Si ringrazii le streghe, ils m'ont laissé quelque repos, endormis par quelque brevage peu catholique.

Tant que le jardinet n'avance pas tout armé, il ne devrait rien y avoir à redouter.


P.S. Mon Dieu, j'oubliais :

Siegmund Nimsgern, Siegmund est morte.

Oh. On ne vous a pas dit que le hors sujet était puni d'une invitation au Pelléas que prépare l'ONBA pour la prochaine saison (à ce qu'on en dit) ?


Jdm :
Assurément, c'est un mordu de DJ Nosferatu... tout cela ne part-il pas en eau de boudin ? 8~§

C'est aussi mon impression.

Mais mon sens légendaire de la nette hospitalité m'a engagé à me discréditer pour vous complaire.

J'espère que vous goûterez le sacrifice à ce juste valeur.


Bonne soirée, jeunes gens espiègles.

17. Le jeudi 12 avril 2007 à , par Bajazet

Amiseram quem tenebam.
D'où le hors sujet.

Le voilà donc, ce gros lutin, le voilà tel que le blog nous l'a fait !

Lord Marrec du Jardin, je vous préviens : si vous essayez de me traîner dans votre ville morte pour un Pelléas, je vais crier… crier-ééé : Achille ! etc.
De toute façon, avec Rensburg en Idoménée au printemps, je suis fichu de camper à Bordeaux exprès.


18. Le vendredi 13 avril 2007 à , par DavidLeMarrec

Amiseram quem tenebam.
D'où le hors sujet.

Non, vous n'échapperez pas à nos embrassements si tendres, de grâce, demeurez.

[Et voilà comment on mélange Barbier à Bossuet. Et dire que je suis allé chez vous vous donner des leçons de bon goût pour une vague histoire d'histrion glottique. J'ai honte en vérité.]


Lord Marrec du Jardin, je vous préviens : si vous essayez de me traîner dans votre ville morte pour un Pelléas, je vais crier… crier-ééé :

C'est une chanson de Mlle Summer ? Les lauriers sont fleuris ou les lauriers sont coupés ?


De toute façon, avec Rensburg en Idoménée au printemps, je suis fichu de camper à Bordeaux exprès.

Vous en savez long, dites-moi. Pourvu qu'on ait Mireille en Elettra, et qu'on nous fasse ces Contes et ce Rosenkavalier, on ne se plaindra pas trop.

19. Le vendredi 13 avril 2007 à , par Bajazet

Ne rêvez pas. Il n'y aura ni Contes ni Chevalier, mais Faust et (je crois) Carmen. Et pan sur le bec !

En tout cas, si Delunsch rejoint Rensburg, il faudra que je cesse de manger une tête d'ail par semaine.

20. Le vendredi 13 avril 2007 à , par DavidLeMarrec

Vous êtes si cruel. :(

J'avais entendu parler de ces trucs d'alchimiste pornographe, mais je n'osais croire à mon bonheur.

Oui, allégez l'ail, Mimi est si fragile en ce moment.

(Et si vous pouviez vendre votre tapis magique pour lui acheter des bonbons au miel, je la sens un peu acide.)

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« avril 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30