Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Recueil de mélanges

De la lecture sous de forme de miscellanées.

De la France à l'Amérique - l'apologie douteuse du zetla - retour en grâce de Wikipédia ? - la politique européenne en exégèse mathématique - Tout Arrive, un ton - Gérard Mortier et l'idéologie - la Commune et Gandhi - retraite en Carnétie supérieure - nouveaux codes du langage ministériel.

De nombreux éléments, musicaux ou non, ont attiré l'attention de CSS ces derniers jours. Le travail a cependant ses droits sur nous.

Aussi, tout de même quelques liens charmants :


  • 1. Rue89, toujours aussi inégale, propose un article rafraîchissant sur la transposition virtuelle de profils français dans la politique américaine. Carnage en vue. Mais qui révèle les fragilités des deux cultures.
    • CSS, comme déjà dit, a hésité à bouder définitivement ce nouveau média, surtout après ce relais qui, en plus du mauvais goût sur le nom (qui récupère à bon compte l'évènement historique plus qu'il ne s'en amuse...), incite à la consommation de matières réellement dangereuses pour la santé. Pour faire différent, nul besoin de produire de la fausse impertinence, convenue et sotte... CSS a constaté de ses propres yeux les ravages consternants de ce type de produit. (Non, pas sur nous-même, car CSS n'ose déjà pas boire du thé, alors des fumigations à la résine coupée à la soude caustique, pensez un peu...) La publication de Rue89 semble donc franchement inégale, et nous en restons au stade de la surveillance. Intéressé par ses vues décalées, et suspicieux sur certains comportements idéologiques ou faciles, selon les cas.

  • 2. A noter aussi, Wikipédia semble avoir fait depuis quelque temps le ménage sur certains articles d'une rigueur franchement douteuse. CSS répugne toujours à lier une adresse dont le contenu peut changer radicalement d'une fois sur l'autre ; cependant le traitement des sujets les plus propices à la controverse semble avoir été surveillé de façon plus sérieuse ces derniers temps.

  • 3. A ne pas manquer : la politique européenne, non pas sous un angle linguistique, mais sous un angle mathématique. Vraiment excellent.

  • 4. Entendu ce jour dans 'Tout Arrive'. Incidemment ; parce que CSS n'aime guère cette émission. Un tour de force que la même équipe puisse traiter de tous les sujets artistiques, et sans dire de bêtises. Mais en contrepartie, un côté aussi un rien superficiel. Le critique donne ici son avis plus qu'il n'éclaire en tout cas. Ce n'est pas réellement une émission de commentaire, plutôt une promotion critique.
    • On peut aussi ne pas aimer un côté "parisien", où Gérard Mortier est nécessairement génial, mais à la différence de bien d'autres qui lui servent la soupe chez les généralistes, ici, l'adhésion est argumentée. Et à mon sens avec raison : Mortier a le mérite indiscutable d'avoir proposé des saisons audacieuses, où le point d'orgue n'est plus Attila avec Ramey mais Cardillac avec Denoke. (Le véritable de problème de Mortier étant :
      1. la dépense inconsidérée, ayant laissé exsangue tous ses hôtes ;
      2. l'habillage idéologique de ses goûts personnels, qui sont - Dieu merci - plutôt bons ; les oeuvres et les chanteurs sont choisis et présentés selon une vision personnelle de l'histoire (politique !) de l'opéra, et selon ses copinages.)
    • Ce jour, on pouvait donc entendre sur cette émission Frédéric Fajardie, écrivain. Qui disait : « Il faut penser à une chose extraordinaire, la Révolution des Oeillets, totalement pacifique - ça me fait penser à la Commune. » Sur le plateau, un autre écrivain, des chroniqueurs, le chef de l'émission. Seul ce dernier réagit, en acquiesçant... Méconnaissance, idéologie, peur de heurter un imaginaire collectif ? Non, sans doute une réflexion plus profonde sur l'Humain - les curés et les généraux sont-il bien des hommes ?
    • Assez incroyable qu'on puisse dire des choses pareilles sans être contredit. On peut parer la Commune de toutes les vertus et de tous les vices, mais la faire passer pour du gandhisme, voilà qui est pour le moins original.

  • 5. Le carnet semble devenu un excellent refuge pour désoeuvrés. Initiative très sympathique, d'ailleurs. L'horizontalité du média internet est devenu un lieu commun, mais ce n'est pas sa seule révolution (le mot est tout à fait valable). Je ne sais plus si CSS a abordé la question, à vérifier. Dans le cas contraire, il faudrait peut-être en toucher un mot.
    • Que le concepteur du TECE reprenne les arguments de ses lecteurs pour discuter et expliquer, c'est vraiment délicieux. Faute de connection, on n'a pas pu s'y pencher sérieusement, mais le concept nous plaît vivement.

  • 6. La communication gouvernementale se détend. Pas seulement parce que le président reçoit les journalistes, ôte le bureau qui le protège, pose négligemment son tibia sur son genou, non, non. Pas seulement grâce au lapsus évité « ne reste pas assis sur son la partie la plus confortable de son anatomie ». Non, CSS a surtout été sensible à la première déclaration solennelle d'une nouvelle secrétaire d'Etat qui se reconnaîtra[1] : « Je suis plus dans la dénonciation, faut taffer. » Mignon comme tout. Pour l'instant, au demeurant, on n'a toujours pas la preuve que l'assouplissement du Code Lexical soit plus un rempart contre la langue de coton que le durcissement du Code Pénal contre le crime.



Ite, notula est.

Notes

[1] CSS livre en exclusivité un indice à ses lecteurs : elle porte le même patronyme qu'un soprano lyrique célèbre.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=638

Commentaires

1. Le samedi 23 juin 2007 à , par aymeric :: site

Oui, c'est très étonnant cette bienveillance avec laquelle est encore considérée la Commune : des martyrs vierges de tout crime ayant réussi à réaliser ce qui se rapproche le plus d'une société idéale.
Quant au gandhisme, Vladimir Poutine s'en est réclamé récemment : "Depuis la mort de Gandhi, je n'ai personne à qui parler !"
Ce garçon n'est pas dépourvu d'un certain humour...

2. Le mercredi 27 juin 2007 à , par DavidLeMarrec

Le plus triste est que Poutine n'a jamais pu parler à personne dans sa vie, Gandhi étant mort en -4 av. P.
Compassion.

3. Le jeudi 28 juin 2007 à , par jdm

Et la métempsychose corse ?
[avec une coquille qui relève encore la saveur de la recette]

4. Le lundi 2 juillet 2007 à , par DavidLeMarrec

Ca ne fonctionne pas, le nôtre est un gros poisson.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« juin 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930