Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

Le public du Met n'avait pas changé

Faute de temps, nos lutins fainéants (et nous qui comptions sur le renfort de Wolferl...) se contenteront de fournir un lien vers le prolongement d'un ancien article, peut-être passé inaperçu.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=1172

Commentaires

1. Le mercredi 18 mars 2009 à , par Wolferl

J'attends la date de l'entretient d'embauche... :)

2. Le vendredi 20 mars 2009 à , par Jorge

J'espère pour toi qu'il n'y aura pas de dictée...

3. Le vendredi 20 mars 2009 à , par lou

Enfin un forum digne de Malherbe :)!
Wolferl, je ne prétends pas me substituer au maître des lutrins, mais je te ferai dire qu'en français moderne, on ne dit pas entretient d'embauche mais dialogue de licenciement.

nos lutins fainéants

Fainéants ? alors qu'ils pompent au château !

4. Le vendredi 20 mars 2009 à , par DavidLeMarrec :: site

Jorge, perfide que tu es !

Mais enfin, Wolferl, j'attends depuis bientôt une semaine la discographie comparée exhaustive de Don Giovanni, avec les recensions des versions hongroises, chinoises et arabes, la perspective historique des coupures, l'évolution globale de l'interprétation et le sens que peut créer cette discographie, dans le détail ou dans sa dynamique générale, sur l'oeuvre elle-même (scène par scène et siècle par siècle, pour faire sérieux).

Je te laisse jusqu'à demain sept heures, pas plus. Après, tu es viré.

(C'est la crise et les lutins coûtent cher à nourrir, ne crois pas garder la gamelle à l'oeil.)

5. Le samedi 21 mars 2009 à , par Wolferl

(Et zut, je savais que j'aurais dû vérifier l'orthographe de ce fichu entretien...)

Maître David, vous m'en savez bien incapable ! Juger froidement des performances de tel ou tel chanteur, des choix de tel chef, sans la moindre analyse, le tout dans un style télégraphique proche des meilleurs horoscopes de Métro et avec le vocabulaire d'un étudiant en musicologie, voilà tout ce qui est à ma portée !

Je ne puis accepter, d'autant qu'il me serait bien impossible d'illustrer mes propos de si brillants exemples vocaux et pianistiques que les vôtres...

6. Le samedi 21 mars 2009 à , par DavidLeMarrec :: site

Mais qu'est-ce que c'est que ce chichi obséquieux ! Vous valez mieux que cet écrit-là, mon enfant, mieux que ça !

(Cela dit, l'invitation tient, si tu as envie de poster quelque chose ici, je t'héberge avec plaisir et gourmandise !)

7. Le dimanche 22 mars 2009 à , par lou

Message privé.
Wolferl, tout ce qui est à ta portée ne relève pas du style télégraphique ici, où ton style plaît sans doute à tous les lecteurs.
Pour les si brillants exemples vocaux et pianistiques, attendez-vous à savoir et vous saurez que David est le seul pianiste classique qui chante, plutôt bien - j'avais préféré son interprétation à celle qu'il donnait en référence, tout en tournant les pages de la partition et en réglant les paramètres de l'outil d'enregistrement.
Pour comprendre, c'est simple.
David est le seul à interpréter tout seul la sonate de Bartók pour deux pianos, il fait même les percussions si on le lui demande gentiment.
Son petit nom est Shiva (selon la tradition et les textes, Shiva apparaît sous 1008 pseudos).
[je suis peut-être un vilain cafteur mais pas un vilain robot arroseur]

8. Le dimanche 22 mars 2009 à , par DavidLeMarrec :: site

Persifleur !

Remarque, en jouant Bartók avec autant de pains que le Wagner, je dois pouvoir faire deux moitiés avec une main pour chaque piano, ce ne sera pas plus irrespectueux. :)

(Pour ta préférence, ça ne compte pas :
1) j'ai choisi deux choses opposées, que tu aies une préférence ne veut pas dire que je fasse mieux ;
2) surtout, tu aimes Orff.)

Ah, si, pour le pianiste classique qui chante, il y a quand même des enregistrements de Barber qui chante du Schumann en s'accompagnant. Ces cas sont rares, mais dans le cas de Barber, c'est très réussi, superbe voix de baryton assez naturelle.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(13/6/2010)

Chapitres

Archives

Calendrier

« mars 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031