Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Sale réputation


La plupart des arrivées (assez nombreuses) sur CSS autour de Carl Orff sont avec les mots : Carl Orff nazi.

Il y a des trucs qui collent à la peau.

--

Malheureusement, ces nouveaux lecteurs tombent sur un article un peu descriptif et abstrait, et manquent tout de même le véritable chef-d'oeuvre écrit pour les jeux de 36.

Google est à blâmer pour ce manque flagrant de clairvoyance.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=1429

Commentaires

1. Le jeudi 10 décembre 2009 à , par Tar-Van

Je découvre avec Google ce site merveilleux où l'on trouve une cave et des chats à fouetter. Je suis déjà passé hier, votre référencement n'en sera que meilleur.
Toutefois, il est vrai que Google ne donne pas toujours les bonnes sources.

2. Le jeudi 10 décembre 2009 à , par DavidLeMarrec :: site

Oui, les sources sérieuses sont structurellement défavorisées, merci de rétablir la vérité. Par chez vous, on vous appelle Lou Filou, c'est cela ?

3. Le jeudi 10 décembre 2009 à , par lou :: site

Je viens de vous classer dans les Pas-Fourbes malins, oui.

4. Le jeudi 10 décembre 2009 à , par Papageno :: site

J'ai joué ou plutôt subi les "Carmina burana" en orchestre et c'est vrai que c'est horriblement bourrin. Et complètement païen. A part le requiem de Verdi ou celui de Berlioz on a rarement fait pire. Mais le fait est là: plus c'est bourrin, plus ça plaît au public.

Pas étonnant que les nazis raffolaient de Carl Orff (même si la réciproque n'était que partiellement vraie) (et hop: +1 pour le ranking dans google, ça aussi c'est bourrin :)

5. Le jeudi 10 décembre 2009 à , par DavidLeMarrec :: site

Je n'aime pas démesurément le Requiem de Berlioz, mais est-ce qu'on peut vraiment le comparer (sans parler de celui de Verdi, avec la justesse dramatique et l'inspiration constante, pour chaque 'numéro') à cette chose bizarre ? Il faut savoir qu'Orff en était très fier et considérait qu'il s'agissait d'un chef-d'oeuvre de l'histoire de la musique. Il a d'ailleurs écrit toute sa vie, quoique avec plus de variété et de subtilité, dans ce genre un peu simpliste et frappant.

Le public aime ça, parce que ça procure des sensations primales, c'est une attente différente du classique habituel, ça rejoint plus le côté physique des musiques amplifiées. C'est aussi un déficit d'éducation : beaucoup de classiqueux arrêtent d'écouter ça s'ils l'aimaient avant (c'est mon cas, au début c'était sympa par extraits, à présent, sans le trouver insupportable ou indigne, ça me paraît bien pauvre). Parce que c'est assez mal écrit en fin de compte.

Pour ce qui est des nazis, effectivement le côté païen et pétaradant de cette musique allait bien avec l'esthétique va-t-en-guerre du régime, mais pour les jeux olympiques de 1936, on voit bien qu'il était capable d'écrire, dans un style archaïsant plus grec que pseudo-médiéval, des choses bien plus gracieuses (quoique toujours aussi furieusement répétitives). C'est cependant, je le crois, un vrai précurseur des minimalistes et autres néo- de tout poils ; on retrouve beaucoup de ses recettes chez Kancheli, par exemple.
Il a au moins pour lui d'avoir inventé une esthétique originale qui lui est propre. (Un peu comme Holst : c'est ennuyeux, mais c'est inventif.)

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(6/7/2007)

Chapitres

Archives

Calendrier

« décembre 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031