Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

mercredi 23 novembre 2011

Ambroise THOMAS - Françoise de Rimini à l'Opéra de Metz


Voyage missionnaire entrepris par les lutins, vivement émoustillés par la lecture de la partition.

L'oeuvre tient assez bien ses promesses en salle, avec une très belle réalisation d'ensemble.

Une des choses les plus étonnantes était la salle remplie à seulement 40%, et essentiellement peuplée de... parisiens !

On y reviendra sans doute sous forme de série, puisqu'il s'agit d'un Grand Opéra à la française académique (donc représentatif !) par certains aspects, puissamment original à d'autres moments. La nature musicale du Prologue, en particulier, révèle un objet qui n'a pas beaucoup d'exemples dans le répertoire du XIXe français.

A suivre.

David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(23/11/2005)

Chapitres

Archives

Calendrier

« novembre 2011 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930