Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

Charmant


Traditionnelle devinette : qu'est-ce ?

Oui, c'est bizarre. On pourra faire ensuite des hypothèses sur le pourquoi.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=2286

Commentaires

1. Le vendredi 19 juillet 2013 à , par Thomas Savary :: site

De l’orgue?

Plus sérieusement, aucune idée — je ne connais guère, pour cet instrument, que le répertoire baroque allemand, et un peu les Gabrieli et Sweelinck.

Quant au pourquoi? Pour annoncer la parution prochaine de votre liste d’œuvres pour le roi des instruments? Si elle est déjà en ligne, honte à moi, elle m’a échappé.

2. Le vendredi 19 juillet 2013 à , par David Le Marrec

De l’orgue?

Bravo Thomas, je suis impressionné.

Je suis au regret d'annoncer que ceux qui ont proposé un quatuor de flûtes à bec, une vielle à pédales ou le synthétiseur de Jean-Michel Jarre sont disqualifiés.


Quant au pourquoi? Pour annoncer la parution prochaine de votre liste d’œuvres pour le roi des instruments? Si elle est déjà en ligne, honte à moi, elle m’a échappé.

Non, non, je veux dire le pourquoi-c'est-bizarre. C'est effectivement un peu étrange ou audacieux, mais ce ne devrait pas l'être autant.

Il y aura probablement en son temps une liste de suggestions pour l'orgue. Mais j'ai encore pas mal d'harmonisateurs de cantiques néerlandais (certains assez fantastiques) à parcourir avant de me lancer dans une liste valable.

3. Le vendredi 19 juillet 2013 à , par Thomas Savary :: site

Bizarre? Oui. Cet extrait m’évoque vaguement un croisement entre la fugue en do mineur pour deux claviers K. 426 de Mozart et celle sur un thème de Corelli BWV 579 de Bach, avec une touche de Vierne — c’est bien un orgue français dix-neuvième/début vingtième que l’on entend?

Faute de répondre correctement à la devinette, je peux dire que c’est avec un grand intérêt que j’éplucherai votre future liste sur l’orgue.

4. Le samedi 20 juillet 2013 à , par David Le Marrec

Bonsoir Thomas,

Je crois que vous avez vu très juste : il s'agit de l'Adagio & Fugue K.546 de Mozart, un extrait de la fugue où l'on n'entend pas trop sujet et contre-sujet (très caractéristiques). C'est à l'origine écrit pour quatuor à cordes, mais les chromatismes (et même les mélodies) évoquent fortement Bach.

L'orgue est un Metzler de 98, installé à Hopfgarten (buffet baroque), dans le Tyrol autrichien. Donc pas français XIXe, mais j'entends clairement moi aussi quelque chose d'assez "décadent" (davantage dans les harmonies), en tout cas rien moins que XVIIIe !


A présent, les hypothèses : pourquoi est-ce si bizarre ?

=> D'abord, parce que j'ai choisi le moment où cela frotte le plus, le début et la fin sont beaucoup plus traditionnels. Et clairement, sur la partition, ce n'est pas banal pour une oeuvre du XVIIIe.

=> Il y a d'autres explications plus extrinsèques. Bien sûr l'effet orgue : avec la réverbération, le détail se perd un peu, et surtout les harmonies se chevauchent, à un moment où le tempo est assez rapide et où les changements harmoniques vont très vite au sein d'une même mesure.

=> L'instrument lui-même peut être partiellement en cause. J'ai l'impression qu'il sonne un peu faux par moment, ce pourraient être des mutations imparfaitement réalisées par le facteur (ou mal choisies par l'organiste), ou alors le tempérament de l'instrument qui pleure un peu lorsque les enharmonies ou modulations s'écartent un peu trop de ce pour quoi il avait été prévu.
Plus simplement, un orgue se désaccorde (j'en entendais un pas fort bien entretenu, pas plus tard que cet après-midi aux Billettes) –€ mais je ne crois pas que ce soit le cas dans cet enregistrement.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(23/12/2014)

Chapitres

Archives

Calendrier

« juillet 2013 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031