Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

Fin du monde



À présent, c'est l'Opéra de Rome qui est au bord de la faillite : son directeur, Catello Di Marino (nommé par le maire), est sur le point d'être remplacé par un administrateur (nommé par le Ministère), à cause d'un déficit de neuf millions d'euros – tout petit à l'échelle de l'économie italienne, mais assez important pour le budget d'une maison d'Opéra. On lui impute des coûts d'exploitation fortement accrus sous son mandat, tandis que le nombre de productions baissait (mesure objective, certes, mais insuffisante : tout dépend de la vastitude des ouvrages, de l'audace de la programmation, du taux de remplissage...). On voit bien, vu les processus de nomination et de contrôle, comment les tensions politiques peuvent encore envenimer la situation, et vice-versa.
La Repubblica détaille cela, à défaut d'en dire beaucoup plus long (quels sont les postes de dépenses précis qui ont explosé, quels sont les titres qui ont coûté de l'argent, comment le public recevait-il ces spectacles ?)


Et pendant ce temps, l'Opéra (Teatro Municipal) de Santiago est partiellement dévoré par les flammes, à cause d'un incendie déclaré dans les ateliers, et nourri par les décors et costumes de Cascanueces (le fameux Щелкунчик). La Nación donne un peu plus de détails.


Autant de signes certains de la colère du Juge. Il est encore temps, alors avant qu'il ait fini d'exterminer notre engeance : inscrivez-vous au fil RSS de Carnets sur sol et envoyez-nous vos dons à :

David LE MARREC
151, allée des Korrigans
Résidence Régnez, divin Sommeil
Bâtiment L
17558-27 Qaanaaq
Royaume de THULÉ



--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=2355

Commentaires

1. Le jeudi 21 novembre 2013 à , par Ugolino le profond

Enfin, une maison d'opéra qui ferme, c'est plutôt un signe de progrès de l'humanité que celui de la fin du monde, non ?

2. Le samedi 23 novembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Écrelinf.

3. Le dimanche 24 novembre 2013 à , par Ugolino le profond

Pardon, je ne comprends pas le langage SMS.

4. Le dimanche 24 novembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Je ne suis pas sûr que cette abréviation puisse entrer sous ce vocable, dans la mesure où, au XVIIIe siècle, le réseau était relativement discontinu.


En SMS, ce serait plutôt :

kikoo lé gloto son pabo lol

Car en SMS, une phrase débute par un kikoo et se termine par un lol. Exemple directement applicable sur Tweeter :

kikoo on na trouver 1 nouvo 1struman 2 20si lol

Attention ! Dans certains cas, il est conseillé de se dispenser de ponctuation.

kikoo lautner é mor lol

C'était ta première leçon. La prochaine quand tu repasses.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« novembre 2013 »
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930