Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Prendre l'abbé Bethléem au sérieux


Il a déjà été fait mention, dans ces pages, de la figure de l'abbé Bethléem, sous forme de parallèle plaisant pour parler du monde d'aujourd'hui. Et il est vrai que la lecture (partielle, ne nous faisons pas de mal) de ses pre/oscriptions est un petit moment de bonheur, une sorte de porte-étendard du mélange entre morale et esthétique.

Jean-Yves Mollier, historien spécialiste de la littérature populaire du XIXe siècle, vient de publier un livre (La mise au pas des écrivains – l'impossible mission de l'abbé Bethléem au XXe siècle) qui a le rare mérite de prendre au sérieux à la fois le personnage et son corpus idéologique.


D'abord, l'abbé Bethléem prend au sérieux les livres (une position officielle de l'Église que Mollier relie au traumatisme de la diffusion de l'Encyclopédie impie) ; plus encore, ils les apprécie. Et c'est dans ce cadre, conscient de leur puissance, qu'il souhaite en contrôler le contenu, avec une influence qu'on sous-estime sans doute – la démonstration qu'il fait des relais de l'abbé dans la société et dans les coursives du pouvoir évoque grandement les situations électorales locales aux États-Unis, par exemple l'influence d'associations idéologiques sur les programmes des écoles.

Par ailleurs, son propos n'a rien d'étriqué, et s'applique avec méthode à tous les supports (théâtre, opéra, mode, bande dessinée, publicité !) susceptibles d'avoir de l'influence sur le public. On peut voir aussi sa posture se radicaliser après les lois anticléricales du début du siècle, dans une construction logique qui ne se limite pas au fanatisme.

Bref, très intéressant pour rendre à la figure et à l'époque leur épaisseur, au delà de l'aimable plaisanterie qu'il est devenu dans le langage (plus ou moins) courant.

--

Les plus affamés peuvent déjà écouter l'entretien qu'il donnait sur France Culture la semaine passée :


Présentation (avec erreur sur le titre du livre de l'abbé).


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=2422

Commentaires

1. Le mercredi 26 février 2014 à , par Clarisse

CSS : "la lecture (...) de ses pre/oscriptions est un petit moment de bonheur, une sorte de porte-étendard du mélange entre morale et esthétique".

A titre d'illustration, ce qu'écrit l'abbé sur Gide, qu'il classe à l'index (comme Anatole France, Zola, Rousseau, Voltaire, Molière et bien d'autres) :

"Il s'attaque à la vérité; parce qu'il croit que l'erreur est plus féconde que le vrai, parce que le vrai est un et que l'erreur est innombrable. / Il s'attaque à la conduite de la vie morale. Au travers de ses vingt romans ou essais, sous la séduction d'un style savant et dépouillé, il s'applique à saper la certitude morale, à ruiner les grands principes moraux, à briser, sans se soucier du bien et du mal, les lois divines et humaines qui s'opposent à l'épanouissement des virtualités de son être. / Cet écrivain pervers n'est point vicieux par affectation et par mode; il applique son art à corrompre (...)"

Au moins, c'est tranché. Pour l'esthétique, je ne sais pas ; mais pour la morale, c'est du lourd : soit on frémit, soit on se gausse à lire l'implacable prose de l'abbé, mais point d'entre deux !

2. Le jeudi 27 février 2014 à , par DavidLeMarrec

Merci Clarisse pour cette plongée dans le texte.

J'avais effectivement lu ce jugement sur Gide, et il fait partie du charme de l'abbé : car il voit juste. Ce qu'il décrit est très exact : la maîtrise et la simplicité, l'hésitation morale, c'est bien ce qui caractérise le mieux Gide. Il le met à son débit du fait de son projet de censeur, mais la description critique est très juste, l'abbé Bethléem lisait réellement ces livres, et manifestait une sensibilité littéraire incontestable. Ça le rend d'autant plus fascinant, parce que tout en en voyant les rouages, il passe totalement à côté du propos (plus failliblement humain que proprement immoral) de Gide.

Bethléem rulz.

3. Le jeudi 27 février 2014 à , par Clarisse

Certes, mais le jugement littéraire serait plus empreint de finesse, s'il ne conduisait tout droit à l'autodafé !...

4. Le jeudi 27 février 2014 à , par DavidLeMarrec

Oh, tout de suite les détails...

5. Le dimanche 9 mars 2014 à , par Ouf

Quoi, l'Abbé Bethlehem donnait un entretien sur France-Culture la semaine passée ? Désolé d'avoir raté ça...
(le mec-kapatoutsuivi).... ;o))

6. Le dimanche 9 mars 2014 à , par Ouf

Bon, je vais rajouter ça sur ma liste de lectures anticléricales primaires ! lol

7. Le dimanche 9 mars 2014 à , par DavidLeMarrec

Pas forcément un bon choix dans la mesure où cette monographie le traite fort respectueusement, même si le manque de conviction de l'auteur est patent.

En revanche, l'œuvre de l'abbé, oui, c'est immanquable. À défaut, tu as DecentFilms et autres sites du genre qui procurent un agréable divertissement – mais difficile, en dehors des sites extrémistes, d'en trouver qui ne soient pas trop ramollis. DecentFilms a beaucoup baissé, ils sont du genre à mettre les Bruce Willis avec de bonnes valeurs morales, parce qu'il tue des méchants et protège sa famille (ils doivent adorer le Parrain). L'abbé Bethléem était au-dessus de ce genre de compromission.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(20/11/2016)

Chapitres

Archives

Calendrier

« février 2014 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728