Carnets sur sol

   Nouveautés disco & autres écoutes | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Un jour, un opéra – Saison 2, épisode 9 : L'Ours de Khodosh, d'après Tchekhov, dans l'Ukraine russe de Lugansk…


Image

🔵 Ce 31 mai,

à l'Opéra du Donbass (à Donetsk),

on donne L'Ours de Vitaliy KHODOSH,

d'après la pièce de Tchekhov.

Image

Chose amusante, la longue page d'histoire, sur le site de l'Opéra, ne mentionne pas la création de la compagnie à Lugansk (l'autre grande ville d'Ukraine orientale), en 1932.

Il est vrai qu'elle déménage à Donetsk (alors appelée Stalino !) la même année.

 Image

Début de la construction en 1936, inauguration en 1941 avec Ivan Soussanine de Glinka (un des premiers opéras russes à grand retentissement) – aussi connu sous le nom Une vie pour le tsar (état différent de la même partition), et étrangement bien en cour en Russie soviétique, au prix de quelques ajustements : il faut dire que l'histoire du sacrifice individuel était un grand lieu commun des productions dramatiques soviétiques. Que ce soit le dévouement des ouvriers du Boulon (le ballet de Chostakovitch), la résistance de Semyon Kotko (dans l'opéra homonyme de Prokofiev) à son père contre-révolutionnaire, le sacrifice de ses amours immédiates à son projet de service de la Cause par Alekseï (dans Histoire d'un homme véritable de Prokofiev, l'aviateur fait serment de ne pas écrire à sa fiancée avant qu'il n'ait pu piloter à nouveau un avion, malgré ses jambes amputées au combat).
Évidemment, les conditions politiques actuelles et l'imaginaire qui les entourent rendent encore plus savoureuses ces références.

Les autres productions de cette première saison de la compagnie furent notamment Le Barbier de Séville, Faust, et Pagliacci. Les grands titres italiens (ainsi que la poignée de superstars françaises comme Faust et Carmen) restent très joués dans les maisons d'opéra russes, couplés avec le patrimoine russe. Très peu d'autres écoles lyriques circulent dans les programmations – Wagner au Mariinsky, c'est vraiment un microclimat très local, et largement dû à Gergiev lui-même.

Image

(Je reste fasciné par la date tardive de fondation des troupes d'opéra dans les provinces slaves occidentales un peu isolées : en Ukraine, il y a pourtant des maisons d'Opéra dès le milieu du XIXe siècle à Odessa, Lviv et Kiev.)

Pour cette fois, le sujet n'est pas particulièrement lié à la politique (une farce autour du mariage, avec beaucoup de comique de caractère).


Khodosh écrit une musique assez néo, avec des aspects circassiens… ce pourrait assez fonctionner !


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=3229

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« juillet 2021 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031