Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

lundi 28 novembre 2005

Philologisons

Dans la Radioblog. Un peu de bonheur avec cette version authentique de Giulio Cesare de Haendel. Sur instruments d'époque (l'histoire ne dit pas laquelle).

Il y a là une conviction qui fait souvent défaut aux versions "inauthentiques". Vraiment enthousiasmant. Et quels tempi !

Si vous n'avez pas deviné le cast, vous pouvez cliquer ci-dessous.

Suite de la notule.

dimanche 27 novembre 2005

Du mauvais goût

Dans la Radioblog. Un hymne patriotique dans ce que le Grand Opéra à la française a de plus pompier. Et c'est l'une des pages les plus réussies de Charles VI , avec quelques ensembles dans la seconde moitié de l'oeuvre, alors on imagine combien le reste est dispensable. Au demeurant, ça rencontre toujours un franc succès, c'est assez bêtement revigorant, et se prête à toutes les adaptations textuelles imaginables. Par choix, je ne l'aurais pas mis en exemple, mais j'avais quelques candidats à la découverte suite à une adaptation...

Je pense que le texte est compréhensible, mais à défaut, je le retranscrirai.

Mathieu Lecroart, baryton qui a fait ses classes dans la baroque, et néanmoins avec une autorité vocale étonnante, débute, puis c'est au tour de Bruno Comparetti, ténor qui fait les beaux jours du Théâtre Impérial de Compiègne.

Rostand-Ibert-Honegger - L'Aiglon - Wagram imaginaire

A propos de l'Acte IV.

Suite de la notule.

vendredi 11 novembre 2005

Schubert - WINTERREISE - Stutztmann, Södergren - 5 novembre 2005

Deux ans après son disque avec le même programme, toujours aux côtés d'Inger Södergren, et un an après sa sortie, revoici Nathalie Stutzmann en récital pour le Winterreise, dans un Grand-Théâtre abominablement vide, surtout pour un samedi soir (parterre à peu près plein, une à deux personnes par loge).
J'avais déjà été marqué par les attaques systématiquement droites de Stutzmann, et les libertés inventives prises avec la partition par Södergen. Rien de cela n'est démenti ce soir.

Suite de la notule.

mercredi 9 novembre 2005

Valérie MILLOT

Carrière, caractéristiques, extraits sonores.

Suite de la notule.

David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Calendrier

« novembre 2005 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930