Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

dimanche 25 septembre 2016

[concerts] Bilan de septembre, prospective d'octobre


Très beau mois d'octobre prodigue en raretés.

Voici ma sélection (hors des choses dans les grandes salles que tout le monde a repéré, comme Eliogabalo de Cavalli, Norma sur instruments d'époque ou les Kerner par Kaufmann & Deutsch…).


Mais d'abord : rétroviseur de septembre

Si j'ai dit tout le mal possible de Barenboim dans Bruckner, fulgurantes ouvertures de saison au TCE (Kirill Petrenko dans une Cinquième de Tchaïkovski très horizontale et cursive, d'un engagement absolu), à la Maison de la Radio (Saint-Saëns, Ibert, Schmitt, Poulenc, Milhaud dans leurs grandes œuvres avec un ONF digne de son rang de symbole français !) et pour l'Orchestre de Paris (Szenen aus Goethes Faust de Schumann avec Müller, Eriksmoen, Staples, Gerhaher, chœur et orchestre au sommet de leur art).

Très joli cycle pianistique à l'Hôtel de Birague également (avec Enescu et Bobescu pour violon et piano), et même du joli jazz vocal traditionnel à l'Hôtel de Castries…

Arrivent Faust I & II version musical au Châtelet, Eliogabalo de Cavalli à Garnier et Amphitryon de Kleist à Aubervilliers. Septembre est déjà un grand mois.


Sélection concerts

¶ Intermèdes de La Pellegrina, premières ébauches de ce qui deviendra le genre opéra, par l'ensemble Pygmalion à Versailles. (mais c'est cher, 45€ minimum)

¶ Le retour du programme d'airs de cour Guédron & Friends du Poème Harmonique (disque Cœur, l'un des deux ou trois plus beaux jamais commis dans ce répertoire), cette fois avec la grande Eva Zaïcik (on lui consacrera prochainement un petit portrait) au lieu de l'emblématique Claire Lefilliâtre. Au Louvre.

Musique élisabethaine par Hopkinson Smith salle Cortot.

¶ Extraits des Éléments de Lalande & Destouches à l'Auditorium du Louvre. Un superbe disque de l'ensemble Les Surprises a paru, très bien dit et très habité.

Quatuors de Boccherini, Mozart et Pleyel sur instruments d'époque par le Quatuor Pleyel. Temple de Port-Royal.

¶ Une symphonie (inédite ?) de Guénin par le Concert de la Loge Olympique. Couplé avec la 83 de Haydn et des airs italiens de Bach (Johann Christian), Sart et Parisiello par Piau. Noté au Louvre sur mon agenda (il me semblait que c'était à Gaveau.

Les Horaces, dernier opéra français non encore recréé de Salieri. Les deux autres, Les Danaïdes et Tarare étant chacun dans leur genre des chefs-d'œuvre assez absolus, on a bon espoir. À Versailles.

Die Dichterliebe de Schumann et les Harfenspieler-lieder de Schubert avec accompagnement de harpe, au Petit-Palais.

Proserpine de Saint-Saëns, jamais remontée. Saint-Saëns change beaucoup d'un opéra à l'autre, mais il en a assez peu raté. Henry VIII et Les Barbares sont même des sommets du second XIXe français… À Versailles.

¶ Les Satires de Chostakovitch et les Dickinson de Copland aux Invalides.


Sélection interprètes

¶ Le Quatuor Hanson jouera Haydn (Op.50 n°6), Mozart (K.575), Webern (Langsamer Satz). Hôtel de Soubise.

¶ Le Quatuor Ardeo joue un superbe programme Schubert 14, Schumann 1 et Kurtág 3 (Officium Breve). À Saint-Quentin-en-Yvelines, où il est en résidence avec des programmes exaltants, de la même farine, durant toute la saison.

¶ L'ECMA (Académie de Musique de Chambre Européenne) au CNSM. Lieu de découvertes majeures, d'artistes qui me hantent depuis. (et ont ensuite remporté les plus grands concours)

¶ Les échanges du CNSM avec le Conservatoire de Palerme pour un programme de musique sacrée franco-italienne du XVIIe siècle… chaque année, un grand moment.

Saraste dans Roméo & Juliette de Berlioz avec Chauvet, Barbeyrac et Neven, voilà qui promet.


Sélection théâtre

Côté patrimoine européen peu donné en France, c'est un peu l'orgie : Amphitryon de Kleist à Aubervilliers, La Mort de Danton de Büchner à Bobigny, Père de Strindberg salle Richelieu !


Liste élargie

Les codes couleurs ne vous concernent pas davantage que d'ordinaire, j'ai simplement autre chose à faire que de les retirer de mon relevé personnel, en plus des entrées sur mes réunions professionnelles ou mes complots personnels. Néanmoins, pour plus de clarté :
◊ violet : prévu d'y aller
◊ bleu : souhaite y aller
◊ vert : incertain
◊ **** : place déjà achetée
◊ § : intéressé, mais n'irai probablement pas
◊ ¤ : n'irai pas, noté à titre de documentation
◊ (( : début de série
◊ )) : fin de série
◊ jaune : événement particulier
◊ rouge : à vendre / acheter

Les bons soirs, vous pourrez toujours guetter ma bure et mes savates dans les escaliers.

Cliquez sur l'image pour faire apparaître le calendrier (téléchargeable, d'ailleurs, il suffit d'enregistrer la page html) dans une nouvelle fenêtre, avec tous les détails.

octobre 2016

jeudi 1 septembre 2016

Septembre francilien en 2016 : La Calisto, Castaldi, Kleist, Schmitt, Chôros, Gerhaher…


C'est devenu l'institution de CSS : plutôt qu'un planning massif en début de saison, les recommandations du mois.

Septembre est toujours plus calme, toutes les institutions ne sont pas en ordre de marche (on ne peut pas faire jouer des étudiants ou des ensembles en vacances le premier du mois !), et je suppose que les programmateurs tiennent compte, également, de l'effet de sidération de la reprise pour les derniers vacanciers, période où les gens sortent peu, j'ai l'impression – cela dit, il y a énormément de concerts en juin alors que les loisirs de plein air font notoirement concurrence aux salles de concert. Et à Paris, rien n'est jamais vide de toute façon ; je me demande toujours comment des concerts même pas annoncés dans des coins improbables et des répertoires originaux ou exigeants parviennent à faire salle comble en tout temps…

Il y a néanmoins grandement de quoi s'occuper.

rentrée de septembre putti
La rentrée des lutins de CSS : portrait d'équipe.
Les plaisirs nous suivront sans cesse.



Expositions

Je commence par partager ce lien extraordinaire qui recense beaucoup d'expositions et permet de les classer par date de fin !  Une grosse facilité d'organisation quand on est un consommateur régulier : Exponaute.


Sélection concerts

Ensuite, la sélection de concerts d'œuvres peu données ou de petites salles, que vous aurez peut-être manqués et qui semblent mériter le détour.

La Calisto de Cavalli au CRR de Paris. En général, les musiciens y sont excellents, les chanteurs plus inégaux. Sûrement un excellent continuo, j'ai presque envie de dire que c'est l'essentiel dans cette musique.
La Tragédie de Salomé de Schmitt à la Maison de la Radio. Hélas la Suite, qui ne garde que les danses (alors que les ponts de l'œuvre complète, moins gracieux, moins « numéos », sont encore plus extraordinaires !)
Chôros n°6 de Villa-Lobos à la Philharmonie, même si je suis inconsolable de la suppression de son chef-d'œuvre initialement annoncé Uirapuru, équivalent local (en moins méchant, bien sûr) au Sacre du Printemps.

Beaux programmes de récitals baroques par l'Association Caix d'Hervelois (10€ d'adhésion ouvrant l'accès à un nombre illimité de concerts « au chapeau » de septembre à novembre) :
Monteverdi-Mazzocchi-Araujo et compositeurs sud-américains par l'excellente spécialiste Bárbara Kusa (technique lyrique de départ utilisée d'une façon plus proche des émissions naturelles, très convaincante) et un petit ensemble. Foyer de l'Âme, temple réformé tout près de Bastille.
Castaldi, Merula, Stradella, Sances et Vivaldi, autour du furore italiano, par un ténor et un ensemble à trois (violoncelle, théorbe, clavecin). Foyer de l'Âme.

Le reste est plus strictement personnel : je suis gaga des Scènes de Faust de Schumann, de la Cinquième Symphonie de Tchaïkovski et des Biches (et Litanies) de Poulenc, mais ce sont des choses qui d'une part existent (moins les Scènes en France) et d'autre part sont très bien référencées dans les grandes salles.


Sélection théâtre

Côté théâtre, Faust I & II de Goethe avec musique au Châtelet par le grand spécialiste Berliner Ensemble (mise en scène Bob Wilson) et le début de l'Amphitryon de Kleist à Aubervilliers.


Liste élargie

        Pour les plus gourmands, je publie mon relevé personnel, parfaitement arbitraire, mais assez large : il contient tout ce qui a attiré mon attention dans les programmations Opéra de Paris, Philharmonie, Théâtre des Champs-Élysées, Opéra de Massy, CMBV (Opéra, Chapelle et autres salles du Château de Versailles), Philippe Maillard (Billettes, Cortot, Oratoire du Louvre, Saint-Roch), Auditorium du Louvre, Maison de la Radio, Invalides (Salle Turenne et cathédrale), La Coline, Colonne, Saint-Quentin-en-Yvelines, Odéon, Musée d'Orsay, Comédie-Française, Athénée, Bru Zane, Poissy, Classique au Vert (Parc Floral), Caix d'Hervelois (Temple de l'Âme, 38 Riv', Temple de Port Royal), Herblay, Compagnie de l'Oiseleur, Bru Zane, Châtelet, Bobigny, Chaillot, Centquatre, Gennevilliers, Cergy, Soubise (jusqu'en décembre), Petit Palais, CNSM (jusqu'en décembre), Compagnie de l'Oiseleur, Pontoise, et ponctuellement quelques interprètes chouchous comme le Quatuor Hanson, le Quatuor Arod, Saskia Lethiec ou Stéphanie Moraly.
        Je n'ai pas encore fait ou fini La Toison d'Art (Saint-Louis-en-L'Île), Gémeaux, Bouffes du Nord, Favart (pas encore publié), CRR Paris, Gérard Philippe, Théâtre de la Ville (me restent les concerts), Amandiers, Kremlin-Bicêtre, Comédie des Champs-Élysées, L'Œuvre, Théâtre 13, Pépinière, Comédie Nation, Île-Seguin (ça ouvre quand ?), Notre-Dame, Adyar, Malakoff, Vuitton, Cardin, Huchette, Tempête (et autres du pôle de Vincennes), Ranelagh, Montansier… Mais ce sont de plus petites programmations, où je me sers plus ponctuellement (et pour les grosses en début de liste, déjà relevé l'essentiel).

Les codes couleurs ne vous concernent toujours pas, j'ai simplement la flemme de les ôter de mon relevé personnel (je dois déjà à chaque fois en retirer les entrées concernant ma vie professionnelle/sociale/personnelle/sexuelle), mais comme on me les réclame à chaque fois que j'omets la légende…
◊ violet : prévu d'y aller
◊ bleu : souhaite y aller
◊ vert : incertain
◊ **** : place déjà achetée
◊ § : intéressé, mais n'irai probablement pas
◊ ¤ : n'irai pas, noté à titre de documentation
◊ (( : début de série
◊ )) : fin de série
◊ jaune : échéance
◊ rouge : à vendre

Ce peut être utile aux lurkers et autres stalkers néanmoins. Je signe volontiers les autographes et j'accepte les chèques.

Cliquez sur l'image pour faire apparaître le calendrier (téléchargeable, d'ailleurs, il suffit d'enregistrer la page html) dans une nouvelle fenêtre, avec tous les détails.

septembre 2016


Belles découvertes à tous les explorateurs intrépides du coin !

David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Calendrier

« septembre 2016 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930