Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


jeudi 1 mars 2018

Les angles morts de janvier-février


En bonne logique je n'ai pas mentionné, dans la précédente notule, tous les spectacles que j'aurais voulu voir et auxquels j'ai dû renoncer pour des raisons de travail / silmultanéité / imprévus / trop-plein… Il y en a quantité. Quelques exemples tirés des deux derniers mois :


Ballet
● Reprise du Daphnis de Millepied (déjà vu, très flou là où le livret est très précis – épure qui n'a plus rien d'un ballet-pantomime, en tout cas pas un ballet-pantomime intelligible).

Opéra
● Saariaho, Only the Sound Remains.

Musique chorale
● Ropartz, Bernstein et Mendelssohn par la Maîtrise de Paris (mairie du XIXe).
● Chœurs a cappella de Howells (Requiem), Britten, Whitacre, par le Chœur Calligrammes.
● Rutter, Requiem & Magnificat (CRR & Javel).

Musique symphonique
● Les Créatures de Prométhée, musique de scène intégrale, et Beethoven 8 par l'Orchestre de Chambre de Paris.
● Gounod, Symphonie pour vents par l'OPRF.
● Farrenc, Troisième Symphonie par l'OPRF, puis par Insula Orchestra.
● Sérénade pour vents d'Emil Hartmann (le galant romantique danois, pas le sombre moderne allemand), Concerto pour basson d'Henri Tomasi (ensemble orchestral d'Éric van Lauwe).
● Mahler n°2 par Larsson, Spano et l'ONF.
● Les Cinq Éléments de CHEN Qigang (une merveille de couleurs d'atmosphères, ce doit être grand en vrai !).

Quatuor à cordes
● Les Quatuors Mozart 15 et Zemlinsky 2 (la plus belle chose de tout Zemlinsky !) par le (alerte chouchou) Quatuor Arod.
● Requiem de Mozart pour Quatuor à cordes par le Quatuor Debussy (leur disque est formidable, la plus belle version qu'on puisse trouver du Requiem de Mozart, courez-y).
● Quatuor n°6 de Beethoven et celui de Debussy par le (alerte chouchou) Quatuor Akilone.
● Les Quatuors Beethoven 12, Schubert 10, Ligeti 1 par le Noga SQ.
● Masterclass du Quatuor Ébène au CNSM.

Autre musique de chambre
● Duo violoncelle-orgue de Coin-Bouvard, pour l'anniversaire de ce dernier.
● Tchaïkovski, Trio (Jansen, Maisky, Argerich).
● Piano de Chabrier, Chausson, Debussy par le (alerte chouchou) remarquable Ismaël Margain.
● Pièces pour basson et piano de Saint-Saëns et Pierné au Musée d'Orsay.
● Pièces de musique de chambre française, donc Ropartz (et Suzanne Giraud) pour clarinette et piano, CRR de Paris.
● La Mer de Debussy à quatre mains au CRR de Paris (déjà testé, splendide).
● Sonates pour ou avec violon d'Ysaÿe, Lekeu, Regards sur l'Enfant Jésus de Messiaen, et même l'Enchantement du Vendredi Saint de Parsifal pour violon et piano ! (Concert Inventio, Auditorium Bernanos.)
● Trio à cordes de Roussel et une œuvre appétissante de Nigel Keay.
● Quatuor n°15 de Chostakovitch par le Quatuor Borodine.
● L'Ascension de Messiaen et des pièces pour orgue de Florentz au CNSM.
● Masterclass de harpe au CNSM.
● Déchiffrage de pièces pour bois rares par la classe de lecture à vue du CNSM (concert annulé).

Lieder & mélodies
● Mélodies & magie par Courcier (Purcell, Mendelssohn…).
● Pièces pour orgue et voix de Gounod, Franck, Saint-Saëns, CRR de Paris.
● Mélodies de Laks, Ullmann, Saguer, (Ilse) Weber par le Forum Voix Étouffées.
● Une mélodie (légère) de Lyatochinsky (Liatochinski / Lyatoshynsky et toutes les autres combinatoires possibles) par Irina Kyshliaruk au CNSM.
● O Mensch de Dusapin avec Georg Nigl.

Baroque
● Concert de la masterclass Christie au CNSM (Blow, Haendel, Bernier).
● Textes de Descartes et Viau avec musiques de Bouteiller et Michel, « Pleurer au XVIIe siècle » (concert annulé).
● Magie baroque par Courcier, Pancrazi et van Rhijn.
● Motets de Morin par l'Ensemble Pulcinella à Beynes.
● Concert Bach de Thomas Dunford au Théâtre Grévin.
● Clavecin à quatre mains : Royer, Duphly, Barrière, Mozart.

Théâtre
● Euripide, Les Bacchantes, à Colombes.
● La Tempête de Shakespeare par Carsen (certes, surtout parce que la description que j'en ai lu m'a découragé).
● Büchner / Lenz, Les Soldats, à Malakoff.
● Les Souliers rouges, d'après Andersen, à Malakoff.
LULU Lulu de Wedekind à Malakoff.

Il y avait clairement de quoi s'occuper en ce début d'année, au détriment de n'importe quelle activité.


(Bien sûr, il y a aussi tout ce qui échappe au Pass Navigo, mais ce serait un sujet sans fin… j'étais très tenté par l'Arabella donnée à Wiesbaden, par exemple.)
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(6/8/2008)

Chapitres

Calendrier

« mars 2018 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031