Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


lundi 3 septembre 2007

Erratum : Musique libre de droits sur la Toile

Je m'aperçois, en utilisant ma propre contribution, de ce que j'ai commis une confusion en notant une adresse (une des plus riches) : il s'agit bien sûr du site américain Opera Today et non du site de critiques Classics Today.

Erreur désormais rectifiée sur les deux supports :


J'ose espérer bien présumer en pensant qu'Opera Today diffuse certains enregistrements non libres de droit de plein accord avec les ayants droit. Vu l'importance du site (et la nature de ses annonceurs !), j'imagine mal qu'il passe inaperçu. Toutefois, si l'un de nos lecteurs a des précisions, elles seront bienvenues.

A tout le moins, vous pouvez toujours profiter de nombreux enregistrements du domaine public également diffusés par ce site.

Magdalena KOŽENÁ

Voilà quelques jours que nous songions à parler de cette interprète, chérie depuis longtemps par les équipes de CSS.

A la faveur de la réécoute de sa Mélisande, commentée ici même, puis de sa Shéhérazade, sans parler de ses récitals Dvořák/Janáček/Martinů et Ravel/Britten/Chostakovitch/Respighi/Schulhoff/, chez DGG ou en concert, on désirait en dire un peu plus long peut-être.

Mais, quoi qu'il en soit, le prétexte nous est fourni par cette entrevue, filmée pour Virgin avec des moyens rudimentaires, mais très intéressante quant à notre réception des choix interprétatifs de cette artiste :

Suite de la notule.

Georg BÜCHNER - Jakob Lenz (radiodiffusion)


Nous avions assez longuement décrit l'oeuvre de Wolfgang Rihm ; si vous désirez désormais entendre la pièce originale, France Culture la diffuse dimanche prochain à vingt heures (également écoutable via le Web et en rediffusion).
[Cela dit, ces expériences radiophoniques sont souvent décevantes, et masquent régulièrement l'oeuvre. Je pense par exemple au Kaddish pour l'enfant qui ne naîtra pas, de KERTÉSZ Imre, changé en de vagues ratiocinations, là où la construction cyclique et surtout le déroulé splendide de ces phrases sans fin, accumulant, juxtaposant les précisions superflues, étaient totalement impossibles à sentir.]




Cette semaine, nous avions eu droit à Woyzeck, qui a inspiré bien entendu le Wozzeck d'Alban Berg (livret du compositeur), pierre angulaire du répertoire lyrique du vingtième siècle.

Les 16 et 23 septembre, ce sera au tour de Dantons Tod ( « La Mort de Danton » ), oeuvre elle aussi mise en musique - par Gottfried von Einem, une composition à la fois tonale (plutôt postromantique) et tourmentée. Du Pfitzner sur un texte bien plus « vingtième », en quelque sorte.




Les trois textes les plus célèbres de Büchner, tout trois mis en musique par des compositeurs importants (surtout les deux premiers - le troisième étant tout à la fois moins célèbre et moins fondamental historiquement).

David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(10/7/2007)

Chapitres

Archives

Calendrier

« septembre 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930