Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Livres libres sur la Toile

Une liste classée de sites-sources, glanée sur la Toile depuis 2001-2002. Extrêmement utile pour feuilleter pour découvrir, se documenter aisément, voire pour lire comme le font les lutins - mais le confort de lecture est différent, bien entendu.

On y rencontre souvent des ouvrages totalement épuisés, anciens, des documents rares, parfois en fac-simile. Beaucoup de surprises en tout cas pour qui accepte de se promener... et les grands classiques de la littérature mondiale à disposition.

Vu le sujet de CSS, on a privilégié les sites au contenu littéraire, mais on rencontrera très souvent des scientifiques et des philosophes sur ces pages.

N.B. : Pour plus de commodité, cette notule est également accessible directement par l'adresse
http://musicontempo.free.fr/livres.html .

--

(On a essayé d'ordonner - très approximativement - de la ressource la plus efficace à la moins efficace.)

--

On peut débuter par le site de sainte Emily Ezust : http://recmusic.org/lieder/ . Il contient quantité de poèmes de toutes langues, traduits dans des tas d'autres langues. La référence absolue pour les lieder... mais aussi une source très intéressante pour les amateurs de poésie, même si les choix de poètes par les compositeurs ne sont pas toujours avisés...

--

A. Livres en français

Wikisource
Sur le mode de Wikipedia, une liste de livres vertigineuse, très clairement ordonnée, qui comprend aussi bien les grands standards que des raretés, au format html. La plus grosse réserve à formuler serait l'agencement en chapitres, ce qui rend parfois fastidieux l'enregistrement pour consultation hors ligne puisque le site ne permet pas l'usage d'aspirateurs (mais revêt d'autres avantages, puisqu'on peut annoter directement le fichier).
Attention, il s'agit comme Wikipedia d'un work in progress, et on trouve des erreurs dans la numérisation, l'accord des temps difficiles, des coquilles... En nombre suffisamment raisonnable pour que la lecture reste parfaitement agréable. Le degré de fiabilité est en tout état de cause indiqué dans la barre de bas de page.

Google Books
Une somme vertigineuse ici aussi, en perpétuelle expansion. Il s'agit d'un moteur de recherche et non d'une bibliothèque thématique (ce qui est précisément une des caractéristiques du format Internet), ce qui rend, comme expliqué dans le lien cité, inaccessible ce qui n'est pas imaginé. Mais pour s'informer sur un sujet de recherche précis, c'est extrêmement confortable. (Penser à choisir la bonne option dans le menu déroulant.)
Sont surtout disponibles de vieilles éditions en PDF (pour le coup, on trouve beaucoup d'ouvrages français importants absents ou cachés dans Gallica) ou des ouvrages universitaires récents (en anglais essentiellement). Très peu de livres grand public récents du type roman ou ouvrages de vulgarisation.
Une mine si l'on prend le temps de faire le tri.

Ebooks gratuits
Un site francophone qui propose en divers formats une très belle part du patrimoine francophone et quelques traductions de classiques étrangers. Particulièrement intéressant, parce qu'il propose tout en formats téléchargeables (PDF, html, et formats pour mobiles), et qu'il dresse une carte riche du patrimoine français, comprenant aussi bien les ouvrages considérés comme des sommets que ceux qui aujourd'hui sont passés de mode mais ont été fêtés en leur temps.

Archive.org
Contient beaucoup de choses rares, sous de nombreux formats (par exemple PDF ou mauvais html), y compris sous le celui de 'livre virtuel' (un fac-simile à feuilleter en ligne). Mais dans toutes les langues, et principalement l'anglais.
On y trouve tous types de documents, y compris des films (dont la plupart ne doivent pas être libres de droits en France, c'est pourquoi il faudra bien un jour se décider à une harmonisation universelle des droits d'auteur si l'on n'interdit pas l'usage d'Internet...), par exemple des Murnau, Lang, Lupino...

Gutenberg Project
Grand site à vocation universalisante, à l'image d'IMSLP, qui souhaite recueillir l'ensemble du domaine public. Beaucoup de choses rares, mais le français n'y est clairement pas la langue la mieux servie, par rapport à l'anglais et l'allemand, très présent. Grande diversité de livres recensés, dont certains reprennent les gravures originales (on dispose ainsi des Quichotte et Divine Comédie 'de' Gustave Doré).

In Libro Veritas
Un site mêlé, qui contient des sujets très divers, avec un choix souvent assez stimulant. Il propose en outre un modèle original, celui de se faire imprimer son propre livre, avec le contenu panaché de son choix.

Wikilivres.info
Ils s'agit d'un équivalent québécois de Wikisource. Attention, tous les ouvrages ne sont pas dans le domaine public européen (la loi canadienne est beaucoup plus restrictive pour les droits d'auteurs, puisqu'elle se limite, il me semble, à 50 années après publication). On y trouve des traductions d'ouvrages anglophones.

Gallica 2 (BNF)
Le célèbre site numérique de la Bibliothèque Nationale de France. Plutôt un site de découverte qu'un site de référence : en se baladant dans les entrées thématiques ou en faisant des recherches, on tombe sur beaucoup de documents assez originaux. Sachant que son plus grand thuriféraire, Jean-Noël Jeanneney, reproche à Google de ne pas hiérarchiser l'information, c'est un peu le problème ici aussi : beaucoup de documents assez secondaires, d'auteurs très mineurs, des extraits de journaux pas passionnants qui ne servent qu'à un nombre limité de spécialistes, dans un format pas toujours pratique. La nouvelle formule a accentué ce travers dans la présentation des résultats, mais permet de chercher plus efficacement à l'intérieur des ouvrages. Clairement, des sites comme Wikisource ont rejeté ce genre de site riche mais assez lourd à manipuler et plutôt touffu d'accès dans la sphère des spécialistes qui veulent s'épargner un voyage à Paris pour faire leurs recherches, pour caricaturer. On imagine que la concurrence avec Google devrait améliorer la 'compétitivité' du site, en attendant l'hypothétique (ré)ouverture d'Europeana.

Athéna Littérature
Une somme déjà ancienne réalisée par Pierre Perroud, centralisant par nom d'auteur quantité de textes français (et quelques textes traduits en français) disponibles sur plusieurs sites. Lorsqu'on recherche un 'classique', assez idéal pour voir s'il est ligne.
Depuis, les fonds se sont dispersés et enrichis, et il est vrai que le site est devenu un peu moins indispensable.

ABU
L'Association des Bibliophiles Universels recèle une collection, délectable il y a dix ans, mais assez maigre aujourd'hui et plus augmentée depuis de grands classiques de langue française (dans un format html assez pauvre, mieux vaut le reconditionner sous traitement de texte avec un fond et de nouvelles polices).

et pour ceux qui veulent se balader dans une anthologie poétique :

Poésie.webnet.fr
Un beau spectre de la poésie française, forcément sélectif, mais agréablement représentatif.

--

B. Livres en anglais

Wikisource

Archive.org

Google Books

Gutenberg Project

Accessoirement, on rappelle :

Large part de l'oeuvre livresque de Richard Wagner

Et divers sites de bibliothèques, bien entendu.

--

C. Livres en allemand

Zeno.org
Une splendide somme de la littérature allemande, on pourrait presque dire que tout y est - en tout cas quantité de choses absentes ailleurs. La moindre oeuvre d'Eichendorff, Lenau ou Hofmannsthal, on la trouvera ici. Format html intégré au site, pas très joli une fois sauvegardé, mais syntaxe html correcte et police agréable à lire. (Permet éventuellement de bricoler une traduction automatique pour ceux qui veulent s'éviter de chercher le vocabulaire...)
On y rencontre aussi des auteurs étrangers importants traduits en allemand. L'intérêt, ici, est qu'on trouve quantité d'oeuvres peu connues de grands auteurs, et non pas seulement les phares.

Wikisource

Gutenberg Project

Archive.org

Google Books

--

D. Livres grecs anciens et latins

Remacle.org (traductions françaises)
Une somme considérable, réunie par des passionnés. Présentation des textes, en html, variée et souvent très agréable à consulter.

Ugo Bratelli (traductions françaises)
Autre site d'importance, classé par auteur mais aussi par école.

Philoctetes (bilingue grec / français)
Les fondamentaux grecs en inter- ou juxtalinéraire.

Répertoire de traductions françaises à l'Université de Louvain (traductions françaises)
Un essai de rassemblement de ce qui est disponible sur la Toile.

Bibliotheca Classica Selecta (BCS) (traductions françaises)
Autre belle collection, fournie par l'Université de Louvain, un peu moins vaste.

Perseus (bilingue grec ou latin / anglais)
Le site-ressource anglophone, avec beaucoup d'options originales, intelligentes et pas toujours pratiques.

Bibliotheca Augustana (originaux latins)
Une vaste bibliothèque latine, organisée par siècle. Même la navigation est en latin.

La plupart des originaux se trouvent aisément dans ces sites ou dans les grands recueils généralistes : Gutenberg, Wikisource, Google Books, etc.

Et pour économiser du temps, il existe ce merveilleux gratuiciel qui fait toutes les recherches de vocabulaire : Collatinus. Il dispose d'assez peu de sens pour un seul mot, évidemment, mais c'est gain de temps très précieux pour avancer en lecture cursive. Pour les débutants, il donne même les cas ou modes / temps possibles.

--

E. Livres en danois

Deux sites très riches :

Arkiv for Dansk Litteratur (ADL)
Un très vaste spectre, avec le téléchargement des oeuvres en différents formats, très pratique.

Kalliope.org
Il s'agit très logiquement d'un site essentiellement dévolu à la poésie, en html, très agréable à lire.

--

F. Livres en russe

Je n'ai plus mes références sous la main, je rechercherai à l'occasion. En attendant, comme pour toutes les langues, Wikisource peut faire l'affaire. Mais certains sites contiennent vraiment les titres les plus fameux en VO.

--

G. Autres langues

Certains sites spécialisés en italien et en espagnol existent, par exemple, avec parfois des lectures audio attenantes. Si nos lecteurs sont intéressés, on pourra essayer d'en retrouver un certain nombre.

--

H. Et s'il n'est sur aucun site ?

L'astuce est d'entrer entre guillemets dans un moteur de recherche un extrait du texte non sujet à confusion (au milieu du texte avec peu de ponctuation) : s'il est en ligne, même en PDF, Google ou Yahoo sont capables de le trouver.

--

I. Et pour les traductions ?

La plupart ne sont pas libres de droits, ou difficiles à trouver.

Pour s'aider, il suffit d'entrer l'adresse de la page html dans un traducteur en ligne. A présent Google Traduction s'est mis à jour et se montre le plus performant, aussi bien en termes de précision - qui reste très relative - que de longueur admise et de nombre de langues traitées. Après quoi, on peut faire un montage sur son traitement de texte avec deux colonnes, pour une lecture plus ou moins juxtalinéaire. Ce n'est qu'une béquille, mais parfois plus agréable que la recherche mot par mot dans le dictionnaire lorsqu'on ne maîtrise pas bien le vocabulaire.

Sinon, il faut faire mot par mot, avec les dictionnaires présents en ligne. Pour cela, revenez-en toujours au magique Lexilogos de Xavier Negre, on en a de toutes les sortes dans toutes les langues.

--

Pour les livrets d'opéra, on fera une entrée à part.

(Et pensez, si vous désirez imprimer, à choisir vos polices et à tasser les marges, pour économiser du papier...)

Modes d'emploi de ces différentes ressources sur simple demande en commentaires.

Bonne lecture à vous !


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=1349

Commentaires

1. Le mercredi 16 septembre 2009 à , par lou :: site

Je ne suis sans doute pas le seul à avoir apprécié (et copié) cette liste richement commentée et qui permet de préciser une requête [comme à l'instant, tu le verras dans la provenance de tes visiteurs : "paris stigmatisé" "carnets sur sol"].
C'est aussi une source de réflexion.
Google veut se lancer dans la numérisation de la Bibliothèque Nationale, après avoir réalisé celle de la Bibliothèque de Lyon. Il y a déjà des protestations à propos des droits d'auteur non respectés. Ca nous rappelle quelque chose. Allons-nous voir, comme pour les i-pod gorgés de milliers de chansons que leur pirate n'écoute jamais, ne pourra jamais écouter, allons-nous voir des boîtes numériques de poche contenant 100.000 volumes dont nous ne pourrons ouvrir que quelques uns, pour quelques pages.
Il est très intéressant de pouvoir trouver un passage, une phrase d'un ouvrage qu'on n'a pas chez soi et qu'on ne trouvera pas dans les "espaces culturels" qui remplacent progressivement les librairies, mais cette banalisation, plutôt cette évolution du livre en "objet" (virtuel, certes) de discount à portée de tous les clics, sans discernement, c'est une chose que je ne sens pas, et puis la mesure de tout ce que je n'aurai jamais le temps de lire m'angoisse. Heureusement, j'ai gardé mon Lagarde et Michard !

2. Le mercredi 16 septembre 2009 à , par DavidLeMarrec

Ave Lou !

Bien content que ça te soit utile... Cette notule a effectivement été assez abondamment lue, donc peut-être qu'elle en a aidé d'autres.

Je réponds plus tard à ce que tu soulèves, mais voici déjà une ébauche de mon avis (on se rejoint sur le changement radical de paradigme pour la consultation des livres).

3. Le jeudi 17 septembre 2009 à , par DavidLeMarrec :: site

Oui, le Lagarde & Michard, c'est plus sûr pour avoir l'impression d'avoir tout lu. Personnellement, ce sont les manuels d'avant 1950 qui m'enchantent... On lirait ça pendant des jours entiers...

Concernant Gooooooooooogle, ma foi, je comprends bien les tensions de l'affaire : il est difficile d'accepter de confier à un monopole, qui plus est d'une autre culture linguistique et éthique, la numérisation de notre fonds.
Vu l'avancement des travaux, j'y suis quand même favorable... Et puis Google, contrairement aux autres mollassons, il fait une interface manipulable et rapide.

Reste le problème du classement et de la hiérarchie. Je ne suis pas d'accord avec les arguments, encore récemment entendus, selon lesquels si on numérisait tout on ne trouverait plus rien (sauf que sur Gallica, justement, c'est peut-être trié, mais les premiers résultats sont quand même des choses très pointues, voire des nanards antiques...).
Il n'empêche que Google Livres est aujourd'hui assez difficile à consulter sur un sujet précis, ce qu'on ne pense pas ne peut pas être vu, et c'est tout le problème de la pensée Internet.

Bon, à part ça, je trouve ça formidable d'avoir "entre l'écran" des éditions originales, facilement chargeables, ou bien des fragments d'ouvrages du commerce, et une recherche transversale par mot-clef.

Pour résumer : en attendant qu'on me propose mieux, je suis très client de la solution Google. C'est quand même autrement plus ambitieux que les gadgets (parfois extrêmement utiles) du portail Yahoo et d'autres moteurs...

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« septembre 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930