Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Bizarreries berlinoises


A propos des commémorations berlinoises, quelques éléments étonnants dans l'esprit des organisateurs et participants à une manifestation si prestigieuse et tellement médiatisée.

A tout seigneur tout honneur, le discours du camarade-Président Nicolas Sarkozy opère une bourde à peine pensable, en postulant que la chute du Mur, le 9 novembre 1989, ouvrait la voie de la liberté à la République Tchèque, la Bulgarie et... la Pologne. A son avis, pourquoi Lech Wałęsa [1] sera le premier, dans quelques minutes, à faire effondrer les dominos ? Peut-être parce qu'il a participé activement à la naissance de la Troisième République de Pologne, le... 19 août 1989.
Nul doute que ça fera les gorges chaudes des journaux pendant quelques jours - à juste titre d'ailleurs, tant la méconnaissance en la matière est insultante : se rendre à une telle manifestation pour faire semblant que c'est important, et insulter par son ignorance les héros présent, c'est tout de même du dernier grossier.

La référence aux deux guerres mondiales n'était pas des plus heureuses non plus, puisqu'il est non seulement pour le moins bizarre de dire que deux fois, nous nous sommes affrontés (un peu plus que ça, tout de même, aux dernières nouvelles), mais de surcroît pas de la première adresse de remuer le couteau dans la plaie alors que ça n'a rien à voir avec la choucroute [2] le sujet.

Mais il n'était pas le seul dans l'affaire... la programmation musicale aussi était du plus grand baroque. On a bien eu droit à Domingo et au final de la Septième Symphonie de Beethoven, mais aussi à de la musique contemporaine et même au Survivant de Varsovie de Schönberg. [3] Alors, oui, le clin d'oeil du titre est sans doute très drôle pour les initiés (comme si ça parlait des survivants au Pacte, ahahaha, on vous a bien eus...), mais enfin, on voudrait entretenir la confusion entre Shoah et communisme, entre les années trente et les années cinquante qu'on ne s'y prendrait pas autrement... Et puis ça n'a vraiment rien à voir.
Par ailleurs, en matière de liesse libertaire, ce programme à se pendre, on a fait mieux. De quoi faire fuir les commémorations et les concerts de classique en général pour le grand public... Dans ce cadre de communion cérémonielle, cette musique intellectuelle a tout pour marquer la différence entre les esthètes érudits et les autres, au lieu de rassembler. Sans même parler du caractère profondément déprimogène de ce type de musique...

Bref, beaucoup de bizarreries qui semblent échapper à toute logique de communication. On aurait très bien vu une Neuvième de Beethoven et quelques autres pièces européennes euphorisantes, des chansons subversives d'alors, etc.

La soirée n'est pas finie, on y aura peut-être droit.

Notes

[1] Prononcer "Lèr Va-ouin-sa".

[2] Ah non, mince, ça c'est à nous.

[3] Tout cela est dirigé par Daniel Barenboim, l'équivalent actuel, en termes de rayonnement moral, de Leonard Bernstein qui avait présidé aux célébrations de 1989. Vu la confusion chez les commentateurs, il faut peut-être indiquer qu'il dirige l'orchestre dont il est le directeur permanent, la Staatskapelle Berlin, déjà présentée du point de vue de son histoire, de son répertoire, de son style sur CSS.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=1403

Commentaires

1. Le mardi 10 novembre 2009 à , par WoO

Et pendant ce temps, alors que tout le monde a la larme à l'oeil, quelle célébrité s'apprêtait à faire effondrer les dominos devant le mur construit par Israël en Cisjordanie ?

2. Le mardi 10 novembre 2009 à , par Licida :: site

Ce qui m'a surtout exaspéré c'est l'impréparation des télés françaises et de la ZDF pour retransmettre l'évenement. Ca parlait dans tous les sens, on nous zappe le final de la 7ème pour revenir place de la Concorde où l'on ne voit rien, idem lors du discours de Merkel. Puis on attend une demi heure que Lech pousse son domino et comme la séquence de domino n'était pas continue on n'aura pas le temps de les voir tomber devant la porte de Brandbourg, ce qui était tout de même l'image symbolique à voir.

Mais l'essentiel est sauf puisque que l'on a eu droit au discours de Nico qui maitrise parfaitement l'allemand en plus de l'histoire du XXème siècle: "maïn brueur" pour "meine Brüder"... sur les 4 mots d'allemand qu'il a prononcé il aurait tout de même pu faire un effort.
Et à Paris on a eu le final de la 9ème... jamais entendu une telle catastrophe, évidemment la partition est charcutée pour tenir en 5 minutes, mais les choeurs étaient tellement mauvais qu'ils en sont arrivés à chanter en canon à force de décalage!

3. Le mardi 10 novembre 2009 à , par lou :: site

Le sujet est épineux.
[oui, j'ai lu, en retard, d'autres articles]
Si je te lis bien, David, tu fais porter le chapeau au rescapé des bosquets ? Au fait, où étais-tu le 26 juillet dernier ? hein ?

"Prononcer "Lèr Va-ouin-sa"."
Tu es sûr ? Pour l'air, oui, va, ça va, mais ouin-ouin... on aura rectifié :)

La libération des futurs forçats de la terre allemande unifiée (ils sont payés dans les moitié moins) méritait dignité et sobriété (enfin, il y en a à qui on ne peut pas demander l'impossible). Pour notre modeste contribution, nous avons seulement écrit (sans rapport avec le sujet du jour) :
"Aujourd'hui, 7306ème jour de la libération."
C'était hier, on en est donc au 7307ème. Dans 30 jours, l'anniversaire-palindrome ! A quelle date se trouvera le prochain anniversaire-palindrome ?
Une choucroute offerte pour la bonne réponse (offre soumise à condition, charte de confidentialité, qualité identitaire certifiée).

4. Le mardi 10 novembre 2009 à , par DavidLeMarrec :: site

WoO :
Et pendant ce temps, alors que tout le monde a la larme à l'oeil, quelle célébrité s'apprêtait à faire effondrer les dominos devant le mur construit par Israël en Cisjordanie ?

Et pourtant, sûr que cette diffusion-là aurait fait plus d'audience.

Licida :
Ce qui m'a surtout exaspéré c'est l'impréparation des télés françaises et de la ZDF pour retransmettre l'évenement. Ca parlait dans tous les sens, on nous zappe le final de la 7ème pour revenir place de la Concorde où l'on ne voit rien, idem lors du discours de Merkel.

Pas sûr qu'ils aient été prévenus. Sur France 24, à part qu'ils n'était pas toujours au clair sur l'orchestre, c'était plutôt agréable (discours intégraux). Après ça, les durées n'étaient pas respectées par les organisateurs.

Mais justement, j'ai bien aimé le fait que ce soit ce bazar bon enfant, avec de la musique en dépit du bon sens, des manifestations puériles, des discours courts ratés... On était à la maison, quoi.


Mais l'essentiel est sauf puisque que l'on a eu droit au discours de Nico qui maitrise parfaitement l'allemand en plus de l'histoire du XXème siècle: "maïn brueur" pour "meine Brüder"... sur les 4 mots d'allemand qu'il a prononcé il aurait tout de même pu faire un effort.

Oui, mais ça, c'était pas une surprise en revanche : il a pris des cours de langues européennes avec Jacques Delors.

Et à Paris on a eu le final de la 9ème... jamais entendu une telle catastrophe, évidemment la partition est charcutée pour tenir en 5 minutes, mais les choeurs étaient tellement mauvais qu'ils en sont arrivés à chanter en canon à force de décalage!

C'était quoi comme choeurs ?


Si je te lis bien, David, tu fais porter le chapeau au rescapé des bosquets ? Au fait, où étais-tu le 26 juillet dernier ? hein ?

A Bordeaux, je crois. :-)

"Prononcer "Lèr Va-ouin-sa"."
Tu es sûr ? Pour l'air, oui, va, ça va, mais ouin-ouin... on aura rectifié :)

Tu veux rectifier comment ? J'y peux rien, moi, si son nom authentiquement prononcé en polonais est ridicule entendu en français... :-)

"Aujourd'hui, 7306ème jour de la libération."
C'était hier, on en est donc au 7307ème. Dans 30 jours, l'anniversaire-palindrome !

La Libération était donc un 10 décembre 9002 (avant Jésus-Christ, il va sans dire) ?
A cette date-là, c'est peut-être bien le règne légitime d'Oreste sur Mycènes ? Ou bien, un brin plus tard, la fin du règne de l'autoritaire Thésée sur Athènes ?


A quelle date se trouvera le prochain anniversaire-palindrome ?
Une choucroute offerte pour la bonne réponse (offre soumise à condition, charte de confidentialité, qualité identitaire certifiée).


Il y a donc finalement un rapport avec la notule, un rapport avec la choucroute.

5. Le mardi 10 novembre 2009 à , par lou

Pour Lèche, c'est Lèr Va-Len-sa. La difficulté pour nous, c'est que le L de Len est guttural, le même qu'en russe dans pajaLousta.
Arithmétique audacieuse : '10 décembre 9002', je ne vois pas. Vingt ans avec les années bisexuelles et le jour inaugural, ça fait 7306, hier, 7037, aujourd'hui. PPDA annonce : aujourd'hui 7307ème jour de détention des Allemands orientaux.

J'aime bien le 'finalement' :)

6. Le mardi 10 novembre 2009 à , par lou

7307

J'ai un nouveau clavier. Juré, Maîtresse, c'est vrai.

7. Le mercredi 11 novembre 2009 à , par DavidLeMarrec :: site

Eh bien, justement, ce "l"-là (c'est palatal plutôt que guttural), ça se prononce plus [w] / [ou] que [l]. Comme tous les "l" anciens qui se sont palatalisés en français...

8. Le mercredi 11 novembre 2009 à , par DavidLeMarrec :: site

Apparemment, la presse insiste sur l'histoire de la présence ou pas de Nicolas Sarkozy le 9 au soir (qui a son importance pour le mensonge, certes), mais pas sur la confusion géopolitique qui me paraissait si grave. Bien, tant pis, tout le monde roupille ou je délire, ce qui en revient au même de toute façon.

9. Le jeudi 12 novembre 2009 à , par lou

Le palatal pour le fond du palais que nous n'utilisons pas... oui. Tu aimes bien chipoter, non ? C'est comme pour ces soupçons que tu sèmes sur notre presse libre :)

10. Le jeudi 12 novembre 2009 à , par DavidLeMarrec :: site

Ce n'est pas du chipotage, c'est juste que le [w] ne s'articule pas avec la gorge... Et que ça se prononce bien comme cela.

Par ailleurs, oui, j'aime bien chipoter. Ca te pose un problème, peut-être ?

11. Le jeudi 12 novembre 2009 à , par Papageno :: site

Sans compter le coup de gueule du fiston Wagner contre l'utilisation de la musique de son arrière-grand-père lors du concert officiel:

http://www.loiseleur.com/patrick/blog/index.php/post/2009/11/12/Wagner-contre-Wagner

12. Le jeudi 12 novembre 2009 à , par Papageno :: site

PS: je n'ai rien contre les gens qui chipotent :)

13. Le samedi 14 novembre 2009 à , par DavidLeMarrec :: site

Concernant ledit descendant, c'est quand même ce qu'on appelle arriver après la bataille. :-)

14. Le mardi 17 novembre 2009 à , par Jean-Charles

Parler de choucroute à propos de Berlin, c'est comme parler de Cassoulet à propos de Paris... ;-)

15. Le mercredi 18 novembre 2009 à , par DavidLeMarrec :: site

D'où la petite note de bas de page kivabien. ;)

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(27/11/2013)

Chapitres

Archives

Calendrier

« novembre 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30