Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Les Quintettes avec clarinette - II - Mozart, K.581 en la (1789)


Pour plus de commodité dans les recherches à venir, chacune des entrées sur ce thème sera ajoutée à la première notule de la série.

1789 - Mozart, K.581 en la

C'est donc ici que débute la petite révolution - même si, comme pour le quatuor, il est tout à fait possible que d'autres aient écrit des oeuvres pour la même formation et dans le même goût auparavant. En l'occurrence, je n'ai pas effectué de recherches en ce sens, je n'ai donc aucune opinion sur le sujet. En tout cas, au disque, on trouvera difficilement une oeuvre antérieure à celle-ci.

Un bijou universellement connu sur lequel il n'est pas besoin de s'attarder. Mais déjà tout s'y trouve, et plutôt que les caractéristiques de la clarinette (après tout, il existe des concertos très brillants et violents pour clarinette...), c'est peut-être l'influence de Mozart qu'il faut voir dans la couleur homogène des quintettes avec clarinette postérieurs...

Le premier mouvement est brillamment parcouru d'arpèges, mais d'un caractère très doux ; de même pour les variations finales sur un thème très prégnant mélodiquement... et le tout culmine bien sûr dans le larghetto, avec une mélodie mélancolique comme seul Mozart sait en produire [1], qui se déploie de façon étrangement erratique, sans toujours finir ses phrases. Une véritable expérience, surtout à tempo lent, presque désorientante.

L'oeuvre est à l'origine prévue pour la clarinette de basset d'Anton Stadler (réalisée avec l'aide du facteur Theodor Lotz), c'est-à-dire avec une extension grave supplémentaire.

Suggestions discographiques :

Notes

[1] En réalité, il existe des mouvements lents similaires chez un certain nombre de ses contemporains, mais sensiblement moins célèbres, et il est vrai rarement à ce degré d'inspiration.

Devant la pléthore d'enregistrements ultraprestigieux, je me contenterai d'indiquer mon goût personnel, qui m'a poussé vers des enregistrements pas trop anciens (pour éviter l'épaisseur du quatuor), conservant un larghetto bien lent, et de préférence avec des clarinettes pas trop rondes, pour conserver suffisamment d'incisivité. Donc typiquement l'opposé de Leister / Brandis, pour donner une idée. Notamment :

  • Wolfgang Meyer et le Carmina Quartett chez CAvi (couplage avec le Quintette de Reger), avec un beau son limpide, un larghetto pas particulièrement lent, mais très planant.
  • Lorenzo Coppola / Quatuor Kuijken chez Challenge Classics (couplage avec le Quintette avec cor et le Quatuor avec hautbois), très marquant par la douceur extrême de la clarinette d'époque de Lorenzo Coppola, et pourvu d'un larghetto absolument suspendu. On peut ne pas aimer la sècheresse presque anémique des cordes, mais je suis personnellement assez séduit par cette lecture différente - qui fonctionne bien moins dans le plus galant et décoratif Quintette avec cor.
  • Scharoun Ensemble chez Tudor (couplage avec Brahms), un superbe son de quatuor, très intense et lisible - la clarinette est un peu moins intéressante ici.
  • Parmi les grands anciens, le Melos Ensemble chez EMI dispose d'une rondeur et d'une chaleur très appréciables.



--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=2171

Commentaires

1. Le jeudi 10 janvier 2013 à , par malko

Ecouté (et lu) et donc commandé ! Pourquoi, connaissant les génies, tombons nous instantanément amoureux de simples perles ?

2. Le dimanche 13 janvier 2013 à , par Passée des arts :: site

Bonjour David,
Je suis surpris que, dans vos références discographiques, vous ne citiez pas l'enregistrement qui réunit Charles Neidich (clarinette de basset et clarinette), Robert Levin (pianoforte) et L'Archibudelli (Vera Beths et Lucy van Dael, violons, Jürgen Kussmaul, alto, Anner Bylsma, violoncelle) dans un programme réunissant le Quintette KV 581, le Trio KV 498 (dit « Kegelstatt ») et un arrangement de 1799 pour quatuor avec clarinette de la Sonate pour violon et piano KV 378 (317d), un disque très réussi enregistré pour Sony « Vivarte » en 1992 et paru l'année suivante sous référence SK 53 366. Je pense que si vous mettez la main dessus et l'écoutez, vous ne serez pas déçu.
Belle journée à vous.

3. Le dimanche 13 janvier 2013 à , par David Le Marrec

Bonjour Jean-Christophe !

Il n'y a rien de surprenant : vu la discographie extrêmement riche de l'oeuvre, je suis loin d'avoir tout écouté. J'ai eu plus de penchant pour la "collection" avec Brahms, Reger et Bliss - les deux premiers parce que je les aime davantage, les deux derniers parce que j'ai sans doute l'impression qu'étant moins courus, il est plus utile d'avoir une opinion sur la discographie pour conseiller au plus pertinent.

Effectivement, l'Archibudelli est souvent un modèle d'équilibre entre "authenticité" et musicalité "traditionnelle", c'est assez tentant, particulièrement pour du Mozart. Leur disque de duos pour violon et alto est de toute beauté.

Et quelle est votre opinion sur Coppola / Kuijken ?

Merci pour ce bon conseil !

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« janvier 2013 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031