Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Contresens


Après avoir programmé (fortuitement, au sein d'un cycle Grétry-Gossec-Méhul) Le Triomphe de la République (bijou roboratif de Gossec), la fantaisie m'a pris d'écouter la Marseillaise donnée ce jour sous la Tour Eiffel.

Étonnant, tout de même, de donner deux fois le premier couplet — alors que s'il y a bien un moment pour la donner en entier… Après, on va se plaindre que les français ne connaissent pas leur hymne, mais si on ne le joue jamais, forcément. D'autant que le sixième n'est pas non plus obscur, il est souvent cité, et quelquefois chanté. Pour les autres, certes, le texte est plus contextuel, moins universel, et beaucoup moins maîtrisé par le public. Mais si on en a honte, qu'on amende l'hymne, plutôt que de le cacher jusque pour la fête nationale.

Mais, ce qui motive cette notule, c'est que juste auparavant, l'on y joue la fin de l'Ouverture 1812. C'est super sympa, on entend la Marseillaise, certes, mais en débandade, bientôt couverte par les hymnes russes (dans un arrangement avec chœurs). Étrange, comme concert officiel du 14 juillet, surtout considérant les circonstances diplomatiques du moment. Je ne crois pas qu'on aurait pu jouer, même si c'est de la bonne musique, et même pendant des périodes de franche fraternité, une œuvre napoléonienne pour une fête russe.

Je suppose qu'il y a la volonté de célébrer les nations en général (Pomp and Circumstance étant aussi au programme), mais au détriment de la sienne, c'est pousser loin l'altruisme.

En revanche, 1812 reste un excellent choix pour captiver un large public, fin virtuose et tendue, chargée de thèmes célèbres et avenants, très bien mis en valeur. Moi, ça m'aurait séduit.

En France, l'Art semble une valeur plus sûre d'elle-même que la Patrie. Ce n'est pas que ce soit mal ou grave, mais c'est toujours surprenant pour la fête nationale.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=2492

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(20/7/2013)

Chapitres

Archives

Calendrier

« juillet 2014 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031