Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

Diffusion légale - IX - SCHUMANN, Concerto pour violon (Weithaas/Zacharias/Lausanne)

Cette musique n'est pas à proprement parler libre de droits, aussi CSS ne la propose pas en téléchargement. Mais la radio lettonne, dans son infinie mansuétude, propose à la réécoute l'ensemble de sa programmation, légalement et gratuitement. Et nous avons sélectionné pour vous le concerto pour violon favori de CSS[1].

Si le Concerto pour piano de Schumann est hardiment rebattu, le Concerto pour violoncelle relativement connu, son Concerto pour violon n'est, étrangement, à peu près jamais joué.

NEW ! Avec un bonus Schubert/Bostridge/Drake !

Notes

[1] Nous parlerons de celui de Pelle Gundmundsen-Holmgreen une autre fois. Et vous connaissez déjà Beethoven.


Il y a pourtant là un feu remarquable. Dans la veine la plus mendelssohnienne de Schumann, plutôt du côté de l'esthétique de la Péri, ou des mouvements lents de ses symphonies.

Une orchestration un peu massive, mais d'où émergent des contre-soli de vents magnifiques, et surtout ce violon lyrique mais fortement sinueux, et ses nombreuses cordes à vide. On pense, notamment dans les moments tendres du premier mouvement, au quatuor de Schubert Der Tod und das Mädchen[1]

Mouvement lent d'une véritable poésie, assez mendelssohnienne également si l'on songe aux concertos pour violon. Mais toujours avec ces sinuosités, ces ruptures de ligne ; qui fascinent véritablement. Enfin un final en forme de rondeau sérieusement enjoué, aussi inoubliable que chez Beethoven ; dont le ton rappelle les polonaises de l'âge classique.

Non, décidément, CSS ne connaît rien de mieux pour cette formation.




L'interprétation intense et âpre d'Antje Weithaas convient idéalement à cette pièce à la fois tendre dans l'expression et rude dans ses contours. Côté orchestre, Christian Zacharias, dont ce n'est certes pas l'habitude, en reste à une lecture traditionnellement très ronde et opaque de son Schumann.

Voici ce concert avec l'Orchestre de Chambre de Lausanne, donné le 3 mai 2006. Diffusé en mai sur la troisième chaîne lettonne de radio.

  1. Au format wma.
  2. Au format ram (attention, plus compressé, jusqu'à l'inécoutable).


Le concerto commence à quinze minutes trente du début (vous entendrez d'abord l'Ouverture du Songe d'une nuit d'été de Mendelssohn par les mêmes). Suit un bouquet de lieder de Schubert par Ian Bostridge et Julius Drake, donné au Grand-Théâtre de Québec en 2005. Je me souviens notamment d'un Waldesnacht histrionique[2], très habité, à l'allemand déformé à force de contorsions, mais bien plus captivant qu'à l'accoutumée. Drake y est magnétique, alors qu'il n'y a vraiment pas grand chose à faire au piano en apparence.
(On y entend aussi une Heidenröslein un rien surjouée par Bostridge.)

Pour la couleur locale (car même CSS n'échappe pas à la facilité), je vous fournis le programme en langue originale :

  1. F.Mendelszons. Uvertīra Sapnis vasaras naktī, op.21
  2. R.Šūmanis. Koncerts vijolei ar orķestri Re mažorā.
    • Antjē Vaithāsa, Lozannas kamerorķestris un Kristians Zakariass Ženēvas
    • Viktorijas zālē 2006.gada 3. maijā.
  3. Fr. Šūberta dziesmas Īena Bostridža un Džuliusa Dreika koncertā
    • Kvebekas Grand Theatre 2005.gada 4. oktobrī.


Où l'on notera la spécificité lettonne de placer un "s" à la fin de la plupart des mots... Une langue très agréable à entendre, vous vous en apercevrez lors des désannonces. Et on remarque aussi la difficulté du rétablissement orthographique des patronymes les moins connus, Vaithāsa étant mis pour Weithaas.




La compagnie CSS [3] vous souhaite une excellente découverte sur ses pages.

Notes

[1] « La Jeune Fille et la Mort », que tous les admirateurs de Günter Pichler connaissent sous le sobriquet de Toumyakatatam.

[2] Schlegel poursuit un peu CSS ces derniers temps.

[3] Qui n'est malheureusement plus partenaire de la Compagnie Créole.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=645

Commentaires

1. Le mardi 3 juillet 2007 à , par Bajazet

Juste un renseignement : Pelle Gundmundsen, c'est une actrice porno de Dalécarlie ?

Non ?!
:-(

2. Le mercredi 4 juillet 2007 à , par DavidLeMarrec

Perdu, il est danois ! Une institution au Danemark, mais sans doute éclipsé par la figure plus novatrice de Nørgård. Pour ma part, j'aime beaucoup (ainsi que Niels Rosing-Schow). Thomas Dausgaard et Christina Åstrand, qui ont créé le concerto (2003) ont préféré enregistrer un nouveau Ligeti. :(

Ce concerto est très intéressant, farci de cadences beethoveniennes qui se rompent malicieusement. Un jeu vraiment stimulant avec la tradition, en échappant au collage.

3. Le jeudi 5 juillet 2007 à , par Morloch

Un jour, il faudra que je me penche sur cette histoire de yakatam youpi ploum...

4. Le jeudi 5 juillet 2007 à , par DavidLeMarrec

Tu n'as pas vu le documentaire de Monsaigeon ? Peccato...

5. Le mardi 28 octobre 2008 à , par sk†ns

J'ignorais jusqu'à ce jour l'existence de ce concerto, dont j'ai trouvé une version Harnoncourt & son big band/Kremer.
[Poussé par la curiosité, une recherche Google m'aura finalement conduit chez toi.]
Belle découverte en tous cas.

6. Le mercredi 29 octobre 2008 à , par DavidLeMarrec :: site

N'est-ce pas ? Une très belle chose, à ce qu'il m'en semble, très à part - vraiment le Schumann erratique des dernières années, plus encore que pour les Scènes de Faust.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« juillet 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031