Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Diaire sur sol crosses over

Où l'on apprend que les lutins ne manquent pas de courage.

--

Votre mission, si vous l'acceptez...


Hier, nous fûmes généreusement invités à consulter le bel objet produit pour une chanteuse assez en vogue ces temps-ci, du moins dans les magazines (et les réceptions officielles), Mlle Carla Bruni. [1]

CSS ne reculant devant rien pour accomplir ses missions, nous nous exécutâmes, d'autant plus que notre expertise était réclamée avec gravité - de façon assez gracieuse faut-il ajouter, comment refuser ? L'Oracle se pencha donc sur le berceau du bel objet cartonné, sans amour et haine - mais sans la peine du poète.

On expédie le verdict, dont on se fiche assez :

  • musique agréablement écrite, avec une évidence mélodique qui reste suffisamment discrète, avec des atmosphères qu'on peut sans crainte qualifier de tout à fait jolies ;
  • textes assez naïfs, voire faibles, pas forcément à la hauteur d'un objet commercialisé - mais qui restent honnêtes, cela dit ;
  • arrangements d'un goût très variable, pas franchement enthousiasmants, voire nettement vilains ;
  • voix irritante, avec des maniérismes à la limite du supportable (les expirations lascives sur chaque finale féminine, ça va un moment).


Non, ce qui a attiré notre attention, ce fut cette mention sur l'une des pistes : sur des motifs de lieder de Schumann. Cette annonce so chic cache en réalité un décalque de la première pièce des Scènes d'Enfants (pour piano solo...), sur laquelle on a posé des paroles. Ni motifs, ni pluriel, ni lied.

C'est très vilain de mentir.

Notes

[1] Ceci afin de rappeler que traditionnellement, même si l'usage tombe en désuétude, les chanteuses, à l'Opéra, sont appelées Mademoiselle, usage charmant que nous daignons, dans notre mansuétude sans bornes, étendre au genre humain chantant tout entier.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=992

Commentaires

1. Le vendredi 18 juillet 2008 à , par Morloch

Tiens, j'avais écouté ce disque gratuitement sur le site -je crois que ce n'est plus possible - et je m'étais posé la question pour le lied de Schumann. On entend bien les premières notes des Scènes d'enfant avec modification du timbre, puis ensuite une chanson gentillette, je me demandais s'il y avait un lien avec un lied de Schumann tout de même, comme annoncé, les paroles, un motif d'accompagnement. Apparemment, tu es comme moi, tu n'en vois pas.

2. Le vendredi 18 juillet 2008 à , par DavidLeMarrec :: site

La chanson est elle-même fondée sur cette même pièce...

Je réécouterai, parce que je ne suis pas persuadé d'avoir été jusqu'à la fin...

Enfin, si j'en ai l'occasion bien sûr. |:-.


Ca ressemble assez à du vocabulaire jeté à la va-vite pour faire sérieux : une piécette allemande, c'est un lied (puisqu'on en fait une chansonnette), et des motifs, ça fait toujours plus savant que du décalque...

3. Le vendredi 18 juillet 2008 à , par Papageno :: site

On remplirait un livre plus gros que le bottin du téléphone avec la liste des chansons de variétés re-pompés chez Chopin, Schumann, Beethoven et les autres.

4. Le vendredi 18 juillet 2008 à , par DavidLeMarrec

C'est vrai... Mais là, l'originalité est de s'en prévaloir explicitement, tout en racontant manifestement n'importe quoi.

5. Le samedi 19 juillet 2008 à , par Bajazet :: site


En fait, c'est d'après une ouverture de Von Suppé réorchestrée par Michael Nyman.

6. Le samedi 19 juillet 2008 à , par DavidLeMarrec

On voit là l'esthète averti, vous avez très bien saisi l'aspect général de l'objet.

7. Le samedi 19 juillet 2008 à , par Bajazet :: site


Dites, Marrec, ce n'est pas parce qu'elle n'a pas de voix et qu'elle souffre de troubles auditifs que vous devez vous dispenser de l'appeler Madame.

8. Le samedi 19 juillet 2008 à , par DavidLeMarrec

C'est bien cela ?

9. Le samedi 19 juillet 2008 à , par Bajazet :: site


Ce que tait la pochette du CD, c'est que Carla Bruni est la réincarnation de Clara Wieck. Et là, tout s'éclaire.
Reste à savoir à partir de quand on enfermera son époux.

10. Le samedi 19 juillet 2008 à , par DavidLeMarrec

Robert Sch. a amélioré son karma, il compte bien enfermer les autres cette fois.

Malheureusement, un peu de goût s'est perdu en route, mais on ne désespère pas de le retrouver.

11. Le samedi 19 juillet 2008 à , par Ludwig van Bajazet :: site


Parlez plus fort, je n'entends pas très bien.

12. Le samedi 19 juillet 2008 à , par Vartan

Pourtant, on entend bien distinctement la journaliste cireuse de pompes l'appeler "Madame".
A noter que la voix est aussi 'irritante' parlée que chantée.

http://www.dailymotion.com/video/x64f0f_carla-bruni-est-aussi-de-la-partie_news

13. Le samedi 19 juillet 2008 à , par DavidLeMarrec

Son français est moins aisant parlé, c'est un demi-paradoxe qu'on constate souvent.

Cette affectation était une surprise pour moi, cela dit, parce que les deux pièces que je connaissais d'elle (de son premier album) m'avaient laissé un souvenir de simplicité sans prétention, avec sa guitare sèche seule, plus proche de Duteil que de la pop. Donc plus digeste pour moi. L'avantage demeurant qu'il s'agit d'une musique parfaitement neutre (le texte aussi, il n'y a qu'à voir sur quels détails futiles ont porté la polémique de la métaphore stupéfiante), absolument pas intrusive et supportable par tous.

Quant à la civilité : les journalistes ne connaissent pas cet usage, je pense - qui s'applique surtout à l'Opéra et qui est bien désuet.

Celui qui dirait ça à une dame aujourd'hui donnerait l'impression de lui faire des avances ridicules. Avec le mari qu'elle a, je ne m'y risquerais pas, même avec la meilleure ingénuité du monde, parce que je me souviens comment finit la Tragédie Florentine...

14. Le samedi 19 juillet 2008 à , par licida :: site

Je compatis... réçemment un ami m'a envoyé ce mail: "toi qui aime les clips esthétiques, regarde ça et dis moi ce que tu en penses; tu ne seras pas déçu". Il n'était pas ironique. Suivait un lien vers la dernière mouture de Mademoiselle Mylène Farmer...

15. Le samedi 19 juillet 2008 à , par Bajazet :: site

Oui mais nos amis voient souvent plus clair en nous que nous-mêmes.

Huhu.

16. Le dimanche 20 juillet 2008 à , par DavidLeMarrec

Le vertige, lorsqu'on découvre qu'on est incompris depuis des années... je compatis.

17. Le dimanche 20 juillet 2008 à , par licida :: site

"nos amis voient souvent plus clair en nous que nous-mêmes"

J'ai toujours vu que tu étais un grand fan de Soeur Sourire :-p

"incompris depuis des années"

En l'occurence j'avais déjà essayé de le convaincre de la nullité des clips de Farmer réalisés par Boutonnat & Co sans la moindre attention à la musique en lui parlant des clips de Cunningham, de Mondino ou de Gondry, mais là le mélange indigeste entre "Le 5ème élément" et "Le Parfum", il a du se dire que c'était vraiment de l'esthétique.

Si vous voulez vous amuser, vous trouverez aussi une discussion passionante en commentaire de ce clip sur Youtube pour savoir si les militaires qui s'embrassent sont une dénonciation virulente du nazisme ou du communisme... c grav polémik !

18. Le dimanche 20 juillet 2008 à , par Morloch

Ah ! Enfin un sujet qui a un peu de succès ! Depuis quelques jours, ça vivotait ici. Enfin une politique d'audience digne de ce nom !

19. Le dimanche 20 juillet 2008 à , par DavidLeMarrec

Si vous voulez vous amuser, vous trouverez aussi une discussion passionante en commentaire de ce clip sur Youtube pour savoir si les militaires qui s'embrassent sont une dénonciation virulente du nazisme ou du communisme... c grav polémik !

C'est mal à twaaaa, Liciiiii, de te moquer rainsi !

C'est beau l'engagement, surtout lorsqu'il est au péril de sa vie (et de sa raison).

Aussi, je tiens à dire publiquement et solennellement que je suis contre les Nuits de Cristal et contre les Grandes Purges.

20. Le dimanche 20 juillet 2008 à , par DavidLeMarrec

Ah ! Enfin un sujet qui a un peu de succès ! Depuis quelques jours, ça vivotait ici. Enfin une politique d'audience digne de ce nom !

C'est sûr que si je omptais sur les entrées Hölderlin ou Schreker pour faire du chiffre... :-o

C'est logique en soi : plus le sujet est commun à beaucoup de monde, plus il y a des chances de susciter des réponses.

Pour la prochaine entrée, j'hésite :
- Suor Angelica nude nudity pics
- Indiana Jones 8, une esthétique opératique de la vraisemblance
- Manon Lescaut contre les braqueurs de galion
- Pour une herméneutique théâtrale des sports de balle


Si vous avez une préférence...

21. Le lundi 21 juillet 2008 à , par jdm :: site

Je me traîne dans l'arrière garde (pas toujours le mieux, voir Roland, instrumentiste moyenâgeux désespéré, qui ne sut se faire entendre).

David, combien et comment te dirai-je que je suis sensible.

Sensible à tes attentions.

Cet article est pour moi et tu ne sais pas à quel point !
Du fait de ton initiative, je vais faire plus tôt que prévu un petit mot sur Libellus dans la semaine, avec une belle zimage.
Le titre provisoire est "le poux du jardin et l'amante religieuse".

Je n'irai pas acheter le 3è opus de la belle. Je ne retire rien de ce que j'ai écrit auparavant. J'attends avec impatience un classement des blogueurs où G.T., art-rock.over-blog.com, voudra bien présenter CB = mon premier zéro, de toute ma carrière, en toute mauvaise foi puisque je n'aurai rien écouté.

Je te trouve bien indulgent - il est vrai que, toi, tu as écouté.

Tu me donnes une idée de titre - mais tant que ce n'est pas inscrit chez moi, tu peux repiquer - dans tes dernières lignes : "Lascive, chienne infidèle".

[vous avez remarqué que jdm est de plus en plus vulgaire ?]

Autrement merci pour tous les commentaires d'esprit qui maintiennent le ton des Carnets et notre plaisir.

22. Le mardi 22 juillet 2008 à , par DavidLeMarrec

Je t'assure pourtant que tu n'es pas le plus maltraité de ladite arrière-garde... :-(

Je ne pense pas être indulgent, j'ai formulé pas mal de réserves, mais tant qu'à écouter de la musique populaire, je préfère qu'elle soit simple et dénuée de prétention. Pour la sophistication, il y a Szymanowski, il fait ça très bien. Pour la prétention, il y a Stockhausen, il est très doué aussi.

Les deux pièces de son premier disques que j'ai entendues m'avaient parues très sympathiques. Celles-ci, avec des arrangements d'un goût plus... relatif, et quelques velléités de faire savant, m'ont nettement moins séduit, mais il est vrai que je ne suis pas le client principal de ce genre musical, de toute façon. Je n'ai pas de raison non plus d'en dire du mal, du coup.

Pour le reste, le facteur fera lentement mais sûrement son office.

23. Le mardi 22 juillet 2008 à , par jdm :: site

jdm :
il est vrai que, toi, tu as écouté

ce qui dit bien qu'il n'y avait nulle critique de ma part.

Pour le courrier, tu sais, ce ne sont pas les facteurs, c'est le tri, des intermittents entre le champignon et le melon, le tri, la nuit, le melon, à l'aube, c'est une existence qui n'est pas une vie.

Autrement, mon "petit mot" est en ligne, at home.

A bientôt, David.

24. Le mercredi 23 juillet 2008 à , par DavidLeMarrec

Oui, oui, j'avais bien compris, pas de critique. Sauf peut-être sur les trieurs lambins, mais ça, ce n'est que justice...

25. Le jeudi 24 juillet 2008 à , par jdm :: site

Et il va falloir que les trieurs triment, parce que tu as un nouveau message.
C'est lié à tout ce que tu écris en ce moment, à c't heure et en ligne.

Merci, au passage pour les dernières "offenses" (le dernier article) - Morloch est déjà là, la défense est assurée.

J'avais oublié de te remercier pour ton hommage aux dons de Sto !

26. Le dimanche 27 juillet 2008 à , par DavidLeMarrec

Un troisième, donc ?

Oui, Sto est une figure tutélaire de CSS, bien qu'il ait souvent dû lutter. Et ne nous soumettez pas à la provocation, mais aidez-nous à arrêter les pales.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« juillet 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031