Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Nous = Vous

Voilà bien longtemps que nous n'avions entendu cette utilisation de la première personne plurielle pour s'adresser à un tiers (comme une deuxième personne, donc).

Très jolie récrimination d'Alain Juppé dans son entretien sur France Culture ce matin, en substance :

Vous les journalistes, vous idolâtriez Nicolas Sarkozy, et à présent, vous tirez sur tout ce qu'il fait. Soyons calmes et raisonnables, ce n'est pas la peine de nous exciter.

Utilisé dans les règles de l'art, avec un petit côté infantilisant et gentiment réprobateur. L'auteur de la phrase semble prendre sous son aile son interlocuteur, l'aider à effectuer l'action qu'il suggère.

Très divertissant.




[D'une façon générale, entretien assez atypique de quelqu'un qui n'a plus besoin de faire de politique : analyse lucide de son échec aux législatives (le mélange des genres...), une reconnaissance sans ambage des biais qu'il peut prendre pour ne pas répondre, etc. Le pauvre a bien sûr subi les questions nationales des vilains journalistes parisiens qui tenaient là une star, et a fait usage d'une langue de bois autoproclamée, ce qui est extrêmement rare - la phrase xyloglotte typique débutant à coup sûr par « Pour vous répondre sans langue de bois... ». Une posture à mi-chemin entre la simplicité du maire de patelin et l'aparatchik désabusé, qui emploie toujours des tours de manche, mais sans plus chercher à les dissimuler. Amusant pour les petits lutins.]


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=860

Commentaires

1. Le dimanche 17 février 2008 à , par sk†ns

1 alloglotisme : « A11jup »
Enjoy : http://www.al1jup.com/

2. Le lundi 18 février 2008 à , par DavidLeMarrec :: site

Il en a aussi un sur le site de la mairie, il me semble. Le dédoublement de personnalité carnetistique est manifestement un trouble très répandu de nos jours.

Même le très sain Bra y a succombé.

Méfiez-vous, on se croit à l'abri, et on se retrouve avec trois diaires comme un rien. (L'odieux persifleur Morloch nous a déjà traité de drome à diaires...)

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« février 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829