Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Musique, domaine public - XXII - Hector BERLIOZ, Harold en Italie - Arturo Toscanini

Tiré du concert du 29 novembre 1953 avec la NBC, voici un témoignage du meilleur Toscanini, toujours avec cette sècheresse, mais terriblement claquante, qui électrise totalement Berlioz.

C'est la sélection du domaine public de cette semaine sur CSS.


http://musicontempo.free.fr/harold_toscanini.mp3


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=742

Commentaires

1. Le dimanche 14 octobre 2007 à , par Morloch

Très belle version.

Qui est le pauvre altiste qui n'est pas passé à la postérité ?

2. Le dimanche 14 octobre 2007 à , par DavidLeMarrec :: site

Il s'agit de Carlton Cooley (ce n'est pas la version avec Primrose). Ce genre de témoignage permet de percevoir combien la conception postbrucknerienne de la plupart des chefs célèbres du milieu du XXe siècle n'est pas nécessairement, loin s'en faut, le reflet d'une tradition "romantique" authentique.

Sans que les sources idéologiques en soient du tout les mêmes, je perçois plus de parenté avec Norrington qu'avec Giulini ici...

3. Le lundi 15 octobre 2007 à , par Morloch

J'ai été séduit par la clarté de cette version, j'aime bien le style Toscanini dans la plupart de ce que j'ai pu entendre par lui, malheureusement parfois de qualité lamentable.

Une question très candide : j'ai vu que les orchestres italiens avaient abandonné très tardivement les cordes en boyaux par rapport aux orchestres allemands. Serait-ce une partie de l'explication du style Toscanini, habitué qu'il aurait été aux "instruments d'époque" ?

4. Le lundi 15 octobre 2007 à , par La Moule Postbrucknerienne

Pardon, messieurs, vous n'auriez pas vu passer des pélerins ?

Ils marchent trop vite pour moi !

5. Le lundi 15 octobre 2007 à , par DavidLeMarrec :: site

Forcément, Erdchen - contrairement à d'autres, ils ne rampent (ni ne bavent).


@ Morloch :
Je ne crois pas que ça suffise à l'expliquer, loin s'en faut, mais la piste que tu soulèves est très intéressante. Je pense plutôt, pour ma part, que le style général de ces années était plus de discontinuité que de fondu (il suffit d'écouter les chanteurs pour s'en convaincre, avec une pensée de la phrase musicale à la note et à la syllabe). Ce n'est que la génération suivante qui généralise ce que tu appelles le style "Ludwig Pâteux".

Il faut aussi bien conserver en tête l'idée que Toscanini sortait forcément de l'ordinaire pour recevoir ces succès - en écoutant les "simples accompagnateurs", on en prend pleinement la mesure.

Les enregistrements de la période américaine sont toujours impeccables ; c'est dans la période italienne qu'il existe des difficultés si les restaurations sont mauvaises (à présent, on fait des miracles).

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(23/7/2014)

Chapitres

Archives

Calendrier

« octobre 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031