Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


[Orsay] Mélodies finnoises par Soile Isokoski


Je ne reviendrai pas longuement sur ce concert. Je suis une fois de plus frappé par l'alliance de beauté de timbre et d'éclat très projeté de cette voix remarquablement souple.

Le répertoire (finnois de la première moitié du XXe siècle) était rare et passionnant, même si je dois admettre que le corpus n'était pas totalement bouleversant (ce n'est pas l'équivalent qualitatif de Schubert, Debussy, Schindler ou même Ireland, disons). Oskar Merikanto se caractérise par une grande luminosité un peu postwagnérienne, Yrjö Kilpinen par une grande intensité des climats (souvent sombres) ; Toivo Kuula m'a paru le plus éloquent de tous, et Sibelius, comme de coutume, se révèle assez modestement inspiré dans le genre, aussi bien en finnois que pour les seules pièces suédoises de la soirée.

--

Comme d'habitude, un grand bravo à l'Auditorium du Musée d'Orsay pour fournir le texte bilingue complet des mélodies (finnois / français). Vu la rareté des oeuvres, il n'ait pas impossible qu'il ait fallu les traduire pour l'occasions (la traduction doit se trouver chez Ondine, mais un accord a-t-il pu être passé ?).
En toute honnêteté, faute d'avoir à ce moment-là le temps de collecter les textes au programme, je ne me serais pas déplacé si je n'avais pas eu l'assurance que la salle me les fournirait. Quel luxe !

Public très informé et spécialisé (finnois, finnophones, traducteurs...), mais extrêmement attentif et agréable, comme toujours dans cette salle.

C'est décidément immanquablement un plaisir de venir à Orsay pour entendre des programmes originaux par des interprètes choisis, dans un confort acoustique excellent et entouré de passionnés détendus.

Soile Isokoski, soprano
Marita Viitasalo, piano

Oskar Merikanto
Ilmattaren laulu
Metsäkyyhkyset, op. 47/1
Kuin hiipuva hiillos tummentuu, op. 47/2
Öiset tiuvut
Kun päivä paistaa

Toivo Kuula
Jääkukkia, op. 24/2
Sinipiika, op. 23/1
Marjatan laulu, op. 8/2
Suutelo, op. 8/1
Purjein kuutamolla, op. 31a/1

Yrjö Kilpinen
Illalla, op. 23/1
Rannalta I, op. 19/9
Kesäyö, op. 23/3
Maassa marjani makaavi, op. 3/3

Jean Sibelius
Roseaux, roseaux, murmurez, op. 36/2
Ô soeurs, ô frères, ô couples d'amoureux, op. 86/6
Langueur est ma part d'héritage, op. 86/2
Echo, op. 72/4
Mais mon oiseau tarde, op. 36/2
La fille revint de voir son bien-aimé, op. 36/5


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=1913

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(16/3/2014)

Chapitres

Archives

Calendrier

« février 2012 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829