Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

Le lied en français - XVIII - Der stürmische Morgen (Winterreise n°18)

Un peu retardé par d'autres expérimentations autour d'autres langues – l'italien pour Verdi, le russe pour Tchaïkovski –, et surtout par diverses aventures baroques (Philomèle, Polyxène, Omphale, Hippodamie en ont fait partie, mais d'autres aventures ont eu lieu en coulisse, notamment en matière de réalisation de continuos pour des motets français), le devoir missionnaire autour des versions françaises du lied n'avait que trop été différé.

C'est pourquoi, en plus de la nouvelle édition des Nebensonnen, voici deux nouvelles traductions chantables. Peu de remarques à faire sur Der stürmische Morgen : son ton très récitatif et ses intervalles d'octave descendante se prêtent très bien à la prosodie française (en particulier pour les rimes « féminines », en "e", dont la dernière syllabe, non comptée, est faible).

On notera tout de même le soin à s'approcher de la logique rimique allemande (alternance identique des "genres" et des sons).

--

Poème

Der stürmische Morgen / Aube tempêtueuse

Wie hat der Sturm zerrissen / Comme l'orage déchire
Des Himmels graues Kleid ! / Le gris manteau des cieux !
Die Wolkenfetzen flattern / Des lambeaux de nuages vibrent
Umher im matten Streit. / De luttes folles à mes yeux.

Und rote Feuerflammen / De sombres follets s'élancent
Zieh'n zwischen ihnen hin ; / Jetant leurs rouges fouets,
Das nenn' ich einen Morgen / Les voir furieux quelle chance,
So recht nach meinem Sinn ! / Si conforme à mes souhaits !

Mein Herz sieht an dem Himmel / Mon coeur voit dans la tempête,
Gemalt sein eig'nes Bild – / L'image de son émoi ;
Es ist nichts als der Winter, / C'est l'hiver qui s'apprête,
Der Winter, kalt und wild ! / L'hiver sauvage et froid !

--

Partition

La ligne vocale française est disponible au format PDF sur le serveur de CSS.

On peut téléchargement librement et dans le respect de la législation française les éditions du tournant du vingtième siècle publiées sur IMSLP. La ligne vocale se greffe exactement sur l'accompagnement.

Comme précédement : sur demande, je peux fournir les sources LilyPond ou produire une version adaptée à la tonalité de votre choix.

Lorsque le travail sera fini, je proposerai sans doute plusieurs versions du cycle à différentes hauteurs.

--

Retrouver les autres étapes du projet lied français sur CSS.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=2044

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(22/7/2008)

Chapitres

Archives

Calendrier

« août 2012 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031