Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Le lied en français - XXI - Die Krähe (Winterreise n°15)


A présent, au tour de la Corneille.

Écriture des « -e » finaux

Pas de dilemme particulier à signaler, à part l'ajout des « -e » de façon explicite sur la partition, en dédoublant les notes. J'ai remarqué que les septentrionaux avaient tendance à ne pas se gêner à les enlever (alors qu'ils peuvent correspondre à une note autonome à l'autre bout de la rime !), si je ne les notais pas à part.

J'avais essayé de mettre les syllabes correspondantes entre parenthèses, mais les chanteurs croyaient que cela signifiait une élision - et c'est ambigu en effet, sauf à accompagner la partition d'explicitations des codes, ce qui me paraît un peu exotique pour du Schubert.

Cela alourdit un peu la partition ({ double croche pointée + triple croche } ou { l'ajout d'une double croche } remplaçant une croche simple), mais lève toute équivoque. Il est cela dit très facile, pour les gens bien éduqués qui n'ont pas besoin de cette précision, de fournir une version simplifiée - il suffit de demander.

J'ai proposé un ratio { 3/4 vs. 1/4 } ou l'ajout d'une demi-valeur pour ces finales en « -e », mais on peut bien sûr adopter n'importe quelle solution confortable pour l'interprète - dans l'absolu, je trouve la substitution par un triolet avec un ratio { 2/3 vs. 1/3 } plus esthétique et naturel, mais je n'allais pas alourdir la partition à ce point.

J'utilise la division de la valeur en { 3/4 vs. 1/4 } lorsque le silence qui suit est bref, et l'ajout d'une demi-valeur lorsqu'on a tout le loisir de s'exprimer. Quelquefois aussi, la régularité des valeurs musicales fait incliner vers le simple ajout d'une valeur identique. On doit pouvoir trouver tous ces exemples dans les partitions déjà proposées ici.

--

Poème

Die Krähe / La corneille

Eine Krähe war mit mir / La corneille me suivait
Aus der Stadt gezogen, / Dès la sortie de la ville
Ist bis heute für und für / Et son vol indiscret
Um mein Haupt geflogen. / Ne me laissait tranquille.

Krähe, wunderliches Tier, / Corneille, singulier oiseau,
Willst mich nicht verlassen ? / Quelle route prendre ?
Meinst wohl, bald als Beute hier / Veux-tu, parmi les roseaux,
Meinen Leib zu fassen ? / Fondre sur mes cendres ?

Nun, es wird nicht weit mehr geh'n / Puisque je vais sans espoir An dem Wanderstabe. / Avec ma canne noueuse, Krähe, laß mich endlich seh'n, / Noir oiseau, laisse-moi voir Treue bis zum Grabe ! / Ta foi vigoureuse !

On remarquera quelques modifications assez difficiles à éviter, considérant l'économie extrême de syllabes (et disjointes par des silences, donc guère possible de tricher !) : vers 6 et 7, l'ajout d'une localisation marécageuse, et surtout la demande de conseil qui ne figure pas chez Müller (la corneille importune au contraire, dans un premier temps).

Je n'ai pas trouvé mieux pour l'heure, mais j'espère qu'on me pardonnera, pour avoir sauvé le Wanderstabe.

On pourrait aussi discuter de la fin, un peu allusive - mais qui mène finalement au même endroit.

--

Partition

Toujours pareil :

La ligne vocale française est disponible au format PDF sur le serveur de CSS.

On peut télécharger librement et dans le respect de la législation française les éditions du tournant du vingtième siècle publiées sur IMSLP. La ligne vocale se greffe exactement sur l'accompagnement.

Comme précédement : sur demande, je peux fournir les sources LilyPond ou produire une version adaptée à la tonalité de votre choix.

Lorsque le travail sera fini, je proposerai sans doute plusieurs versions du cycle à différentes hauteurs.

--

Retrouver les autres étapes du projet lied français sur CSS.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.online.fr/css/tb.php?id=2048

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(6/4/2016)

Chapitres

Archives

Calendrier

« août 2012 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031